Besançon : Incendie mystère

Dans une acception purement gastronomique, un petit four et un canapé se distinguent par le fait que le premier est une bouchée chaude et le second un amuse-gueule froid. Un écart de chaleur que l'on ne retrouve pas nécessairement sitôt l'on considère ces deux termes sous l'angle du mobilier !

Car oui, dans ce cas-là, il semblerait que tant l'outil de cuisine que l'objet détente de votre salon puissent vite atteindre des sommets de température. Ce qui peut paraître étonnant mais ce que les pompiers bisontins ont attesté d'eux-mêmes hier vers 14h30, en intervenant sur les lieux d'un incendie, vraisemblablement provoqué par un… surprenant feu de canapé.

Si l'hypothèse de la surchauffe des coussins a rapidement été écartée, l'origine du sinistre, survenu dans un logement de l'avenue Montjoux vide de ses occupants, reste pour le moment encore une énigme.

A bien y réfléchir, le meuble incriminé était peut-être "flambant neuf" ! Allez savoir…

GéPé
Publié le mercredi 21 août 2013 à 13h17

Confirmez-vous la suppression ?