Incendies criminels

Les deux incendies qui ont ravagé des bâtiments de Sochaux et de Dole le week-end dernier étaient criminels.
Une enquête a en effet conclu que l'incendie qui a détruit le restaurant La Fleur de Sel (lire l'article >>) avait été allumé volontairement dans le grenier de la bâtisse. Or le restaurateur, qui est aussi locataire du logement situé au dessus de son commerce, était absent ce week-end là. Il reste donc à découvrir qui a pu pénétrer dans la maison vide en pleine nuit, et pour quelles raisons.
A Dole, ce sont 600m² de bâtiments, de bureaux et de garages qui sont partis en fumée dans la nuit de dimanche à lundi. En cause deux feux, allumés au même endroit, à 24h d'intervalles. Un peu trop de coïncidences pour que ce soit un accident...
Comme à Sochaux, une enquête devrait permettre de confirmer la piste criminelle et, souhaitons-le, d'identifier les coupables.
Publié le vendredi 28 août 2009 à 10h17

Confirmez-vous la suppression ?