Doubs : Ingratitude suprême

Pour leur avoir déjà consacré de nombreuses années de sa vie, ce n'était pas gagné qu'elle accepte de s'encombrer à nouveau de l'un d'eux. Mais à 80 ans passés et malvoyante, cette (grand-)mère doubienne de 9 enfants aura sans doute cru se faciliter le quotidien en accueillant gracieusement chez elle le plus jeune (ou plutôt le moins vieux) de ses fils, âgé de 49 ans.

Sauf que voilà, loin de l'aider au jour le jour en signe de reconnaissance, le \"petit dernier\" aura plus volontiers abusé de ses faiblesses… en la délestant de 8 410 euros et en contractant un crédit à son nom qui lui vaut aujourd'hui d'être interdite bancaire. Une situation délicate devant toutefois s'améliorer d'ici peu pour la vieille dame, suite au procès qui s'est tenu la semaine dernière.

Jugé par le tribunal correctionnel de Besançon pour vol, faux et usage de faux, l'indigne fiston, absent lors de l'audience, a été condamné à rembourser sa mère, ainsi qu'à 4 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?