Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
17
Besancon
Jeu
25
Ven
20
Sam
22
Dim
19
CPAM
 
Toute l'actualité
 Insécurité à Besançon
Envoyer à un ami par email
Samedi dernier l'Intermarché situé sur le boulevard Léon Blum brûlait. L'enquête en cours privilégie la piste criminelle. Depuis quelques mois, il semble que les supermarchés bisontins soient en ligne de mire de certaines personnes. Rappelez vous cet été, un incendie a entièrement détruit le Leader Price rue de Vesoul.



Ces actes criminels amènent le sujet de l'insécurité.
Vous, Bisontins, vous sentez vous à l'aise dans les rues de Besançon, que ce soit de jour ou de nuit ? Quels sont les quartiers que vous préférez éviter ? Avez vous déjà été victime d'un acte de malveillance ?

Faites nous part de vos réactions !
actualités Besançon Publié le mardi 9 septembre 2003 à 20h19
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Frédéric Moreau
“J'habite Planoise depuis 20 ans et je n'ai été agressé qu'une seule fois. Quand je suis rentré chez moi, il y avait comme par hasard un tract du Front National...
Sur la mise à sac (systèmatique ?) des magasins, je constate que certains courants obscurantistes ont besoin de la désertification commerciale des quartiers sensibles. La Gethoisation est le fait de certaines communautés qui souhaitent que leur quartier n'offre que des coimmerces tenus par les "leurs"...”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 9 septembre 2003 à 21h57
Réponse de pierre
“La Gethoisation est le fait de certaines communautés qui souhaitent que leur quartier n'offre que des coimmerces tenus par les "leurs"...
Faux!!
lisez donc cet article du monde paru la semaine derniere

Une étude décrit l'ampleur des ségrégations ethniques à l'école

LE MONDE | 08.09.03 | 12h38

Un travail mené dans la région bordelaise à partir des prénoms des élèves souligne la répartition inégale des enfants issus de l'immigration, qui conduit à l'existence de fait de classes-"ghettos". Les "stratégies" familiales qui tentent de contourner la carte scolaire aggravent ce phénomène.

Une étude inédite lève le voile sur un des sujets les plus tabous de l'école républicaine : l'existence d'une ségrégation ethnique au sein de l'éducation nationale. Dans un rapport rendu en juin au ministère de l'équipement et au Fonds d'action et de soutien pour l'intégration et la lutte contre les discriminations (Fasild), Georges Felouzis, professeur des universités à Bordeaux-II, démontre l'importance des phénomènes de ségrégation des élèves selon qu'ils sont issus ou non de l'immigration (La Polarisation sociale et ethnique des collèges dans l'académie de Bordeaux, avec Françoise Liot et Joëlle Perroton. Cadis/Lapsac). L'étude, qui donnera lieu à une publication dans la Revue française de sociologie en septembre, décrit un monde scolaire "très fortement marqué par l'ethnicité" et "en rupture totale avec les fondements les plus universalistes" de l'école.

La première enquête statistique sur la ségrégation à l'école. Ce constat est déjà connu des enseignants, parents et élèves qui observent quotidiennement des établissements "ghettos" où sont concentrés un grand nombre d'élèves étrangers ou d'origine étrangère. Mais aucune enquête statistique n'avait jamais été réalisée pour valider scientifiquement ces observations. Avec l'étude publiée par M. Felouzis, l'étendue des phénomènes de ségrégation apparaît crûment : une relégation scolaire s'ajoute aux inégalités sociales et urbaines dont sont victimes les élèves issus de l'immigration.

Le choix du prénom comme indicateur de l'origine. Pour parvenir à ces conclusions, M. Felouzis a utilisé une méthodologie complètement atypique. Il n'existe en effet aujourd'hui aucun indicateur permettant de rendre compte des discriminations ethniques. Les seuls critères disponibles sur l'origine des jeunes - nationalité des élèves et lieu de naissance des parents - ne sont pas pertinents : un grand nombre de jeunes possèdent la nationalité française tout en étant issus de l'immigration ; quant au lieu de naissance des parents, il n'est pas connu par l'éducation nationale. Face à cette carence, le chercheur a donc construit un indicateur ad hoc à partir du prénom des élèves. "Même si les ambiguïtés ne sont pas absentes, le prénom apparaît comme un marqueur lié à la religion et au pays d'origine", explique M. Felouzis.

Bien que validée par le comité de lecture de la Revue française de sociologie, la méthode retenue risque de soulever de vives critiques de la part de ceux qui estiment que l'étude induit une distinction entre citoyens français. En 1998, une polémique avait ainsi éclaté entre démographes à propos de l'utilisation de critères autres que la nationalité : des chercheurs comme Hervé Le Bras avaient stigmatisé une dérive par rapport au modèle républicain (Le Monde du 6 novembre 1998). M. Felouzis s'en défend par avance : "Comme la signature au mariage a pu constituer une mesure du degré d'alphabétisation des Français de l'époque moderne au XXe siècle, le prénom des élèves donne une bonne approximation de leur origine culturelle", assure-t-il.

La répartition inégale des élèves issus de l'immigration. Le chercheur a étudié la répartition des 144 000 collégiens de l'académie de Bordeaux. Les inégalités sont flagrantes : dans certains collèges, près d'un élève sur deux a un prénom qui indique une origine étrangère. Ces disparités sont plus marquées lorsqu'on considère les élèves dont le prénom est associé au Maghreb, à l'Afrique noire et à la Turquie : seulement 10 % des collèges scolarisent 40 % du total des élèves présumés issus de ces régions. A l'inverse, un quart des collèges scolarisent chacun moins de 1 % de jeunes dont le prénom est associé à ces aires géographiques. Ces disparités produisent des établissements où "la "norme" est de vivre dans des conditions sociales défavorables et d'être en échec scolaire", note M. Felouzis. De fait, ces collèges "mis à l'écart" cumulent les inégalités sociales et scolaires préjudiciables à l'apprentissage - ce qui autorise le chercheur à parler de ségrégation et pas seulement d'inégalités. Toutes les études sur l'apprentissage montrent en effet que la concentration d'élèves de faible niveau dans un établissement nuit à leur progression individuelle.

Les mécanismes de la ségrégation. Les causes de cette "spécialisation" des collèges sont de deux ordres. La première est liée à l'urbanisme : la concentration d'enfants issus de l'immigration est d'abord liée à la répartition inégale des familles dans les quartiers. "Dès lors que la mixité ethnique et sociale des secteurs n'est pas assurée, elle ne peut être garantie dans les collèges qui en dépendent", constate M. Felouzis.

La seconde cause est liée aux stratégies des familles qui choisissent de contourner la "carte scolaire". Pour mesurer ce facteur, le chercheur a comparé la population scolaire "attendue", si toutes les familles scolarisaient effectivement leurs enfants dans le collège de leur quartier, et celle "constatée", en tenant compte des demandes de dérogation et de la fuite vers le privé. La ségrégation apparaît encore plus marquée dans les établissements que dans les quartiers, preuve d'une aggravation du phénomène due aux "stratégies" familiales.

Quelques collèges "ghettos" parviennent néanmoins à réduire l'évitement des familles. En étudiant la composition des classes dans les établissements, M. Felouzis montre qu'une "ségrégation interne" - la constitution de "classes ethniques" - est parfois utilisée pour limiter les phénomènes d'évitement et permettre aux établissements de rester "attractifs".

Les conséquences scolaires. Ces inégalités ont des conséquences sur le niveau scolaire des élèves. Pour le mesurer, M. Felouzis s'est penché sur les résultats obtenus en fin de troisième lors des épreuves sur table du brevet des collèges. Les élèves issus de l'immigration et scolarisés dans les établissements "ghettos" subissent un handicap scolaire qui s'ajoute aux inégalités liées à leur origine sociale.

Au final, ces constatations amènent le chercheur à s'interroger sur "la distance croissante" entre le "discours "officiel"" sur une école qui ne reconnaît que "des "citoyens" détachés de leur "communauté"" et "la réalité des collèges les plus ségrégués, où l'origine culturelle et l'ethnicité deviennent, par la force des choses, les critères principaux d'identification". Dans une période où le débat sur les "communautés" ressurgit, l'étude a le mérite de rappeler que la responsabilité du "communautarisme" ne repose pas seulement sur les individus.

Luc Bronner

Bonne lecture
actualités BesançonEnvoyée le samedi 13 septembre 2003 à 18h08
Réponse de nani
“"les leurs" j'avoue ne pas comprendre,c'est trop évasif !sois plus clair.Soit on tombe dans une parano qui implique dans ce genre d'affaire des groupes qui comme tu dis emploient des méthodes obscures pour s'approprier un marché de plus en plus grand et qui alors sont bien connus pour certains noms par les bisontins et dans ce cas que fais la police,elle ferme les yeux?,soit on est dans du pur fait divers criminel,comerce incendié au même titre qu'une caisse flambée pour le fun.J'ai habité une dizaine d'année a planoise,j'habite en ville,l'insécurité dans le doubs bien sur elle existe s' on relativise par rapport à d'autres villes elle est plutot calme,voire que même on se fait lourdement chier!d'autant que je suis une nana et je me promène seule ,marche seule pour rentrer chez moi dans la nuit parfois,j'ai jamais eu d'embrouille(la chance,je sais pas)mais je me sens relativement en sécurité a Besac.”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 14 septembre 2003 à 10h41
Réponse de Sylvain
“Tu dis n'avoir été agressé qu'une seule fois. Pour moi c'est 1 coup de trop !!
Il est inadmissible qu'une personne soit agressé. Cela dit je viens de Paris où l'insécurité n'est rien comparé à Besançon. Ici c'est l'équivalent du 16ième à Paris, c'est-à-dire y'a pire ailleurs.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 18 septembre 2003 à 14h37
Réponse de tony stick
“je pense qu'il n'y pas d'insecurite mais des jeunes en manque de relation. Je me suis fait agresse 5 fois par des sdf mais apres m'avoir expliqué avec, nous avons bu un coup et nous nous disons bonjour. DONC je pense kil ne fau pa enlever ¨certaines communautés¨ mais simplemen les cons kil noir blanc ou autre dont toi.
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 19 septembre 2003 à 14h39
Réponse de tony stick
“l'insecurite n'existe que si on y croit les force de l'ordre renfoorce par sarkosy augmente le sentiment d'insecurité qui pousse les mamy a vote FN”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 19 septembre 2003 à 14h51
Réponse de TONY STICK
“allo fleur”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 19 septembre 2003 à 14h56
Réponse de Fabrice
“j'habite Planoise depuis 1969 et je peux dire que d'année en année je vois ce quartier descendre , lorsque que je dis autour de moi que j'habite Planoise les gens me demandent comment je peux y vivre et personne ne veut venir chez moi le soir ,par crainte de ce quartier, et moi qui y habite au coeur de cette cité je peux dire que ce quartier n'est plus sur depuis bien longtemps , encore cette nuit du 22 septembre des voitures brulaient rue de Cologne comme cela se passe chaque semaine et je suis bien placé pour dire la vérité sur ce quartier ou je vis , le dimanche c'est un enfer avec le bruit des motos trial qui roulent à une vitesse et un bruit pas possible mais rien n'est fait pour faire cesser ces nuisances et tout ceux qui disent que Planoise est un quartier sur alors je les invite à venir le soir et le dimanche s'y rendre : vous croiserez derrière les immeubles les dealers qui font leur boulot avec leur pitbull, vous verrez des trafiquants devant les supermarchés etc etc , mais lorsque qu'un incident se produit à Planoise c'est le silence total : il faut à tout prix faire croire que Planoise est un quartier sur , les traces de voitures brulées sont aussitot nettoyées pour faire comme si rien n'etait venu troubler notre paisible quartier... ”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 22 septembre 2003 à 20h07
Réponse de Planoise sombre
“Planoise n'est plus un quartier ou il fait bon y vivre hélas c'est bien la réalité et je ne pense qu'à une chose c'est quitter ce quartier au plus vite , il est devenu impossible d'y vivre paisiblement ; dommage dommage vraiment dommage il y avait tant à faire pour ce Planoise mais on a decidé d'en faire un ghetto...dommage”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 22 septembre 2003 à 20h24
Réponse de sylvie
“alors toi je crois que tu n'as rien compris ! il me semble que tu es enfermé dans un autre monde , ouvres les yeux , regardes autour de toi ou simplement vas faire tes courses aux epoisses ou a ile de france et tu verras peut etre cette jeunesse qui emmerde tout le monde . Excuses moi mais je crois que c'est un peu facile de toujours mettre la Police au titre de coupable il ne faut pas inverser les roles c'est bien la le probleme et je crois que la Police n'a justement pas encore assez de droit . PS:ON N4A PAS BESOIN DE SE FOCER POUR CROIS A L'INSECURITE ELLE EST BIEN PRESENTE IL FAUT JUSTE QUE TU SORTES UN PEU DE CHEZ TOI . ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 1 octobre 2003 à 10h24
Réponse de SYLVIE
“JE PRECISE QUE MON TEXTE EST EN REPONSE A TONY STICK”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 1 octobre 2003 à 10h29
Réaction de Mimi
“De mon coté je ne me plais pas de l'insécurité (je suis dans un quartier plutôt sympa).
Par contre je sais que l'on ne sait pas tout, plusieurs affaires de voitures incendiées de dégats (heureusement san blessés) dont personne ne souhaite parler, il y a surement bien d'autre chose.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 10 septembre 2003 à 11h09
Réponse de autres choses
“oui à Planoise il y a bien autres choses...trafiquants en tout genres , vols de voitures dans les garages souterrains etc etc caves pillées etc etc j'en passe , sans parler des nuisances sonores et la balai des pompiers chaque semaine...un habitant de Planoise ”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 22 septembre 2003 à 20h17
Réaction de aqua
“Je n'ai jamais été agressée depuis que j'habite à Besançon (plus de 50 ans) mais je dois reconnaitre que je ne sors pas beaucoup la nuit (quelques soirées cinéma). J'avoue que je ne serais pas rassurée de me promener la nuit notamment dans certains quartiers. J'espère que la Police pourra faire son travail après ce nouvel incendie s'il s'avère qu'il est criminel afin de ne pas donner raison à ces voyous qui ne respectent pas les autres ainsi que leur travail sans compter les problèmes d'approvisionnement pour les personnes de ce quartier qui n'ont pas la possibilité de faire leurs courses plus loin. Tout le monde n'a pas de voiture!!!!”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 10 septembre 2003 à 15h06
Réaction de Cyril
“On ne vas pas recommencer à parler de l'insécurité. On est bien dans le doubs.
Il se passe un truc et ca y est, il ne faut plus sortir de chez soi. Je pense qu'on devrait plus parler du chomage et de l'économie qui vas mal car sur la derniere campagne présidentielle, c'était insécurité, insécurité et on voit le changement ?? ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 10 septembre 2003 à 16h41
Réaction de qwix
“Ca fait 4 ans que j'habite à Besancon(ou c'est peu par rapport à certaint mais bon...) et je n'ai jamais eu aucun problème même en rentrant à 4 H du matin, l'ordinateur dans les bras...
C'est peut-être centré sur certain quartiers non ?

:)
:)”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 11 septembre 2003 à 23h17
Réaction de dd
“On voit la preuve dans ces derniers messages que certaines personnes ont des propos tout à fait dignes d'être considéré comme agressif.
l'agression n'est pas seulement physique, mais elle peut tout aussi etre verbale.
Besancon est pour moi une tres belle ville, assez calme, mais certains energumènes se permettent tout de même d'être violent, dommage.
Le pire dans cette ville, c'est de voir dans la grande rue un squat sur la fontaine, parfois on ose a peine y passer dans les petites rues, a chaque fois on se fait accoster et pas forcement poliment.
Egalement, toujours dans la grande rue, au niveau de monoprix, ou la c'est moins vulgaire, mais tout aussi desobligeant.
Voila c'est mon opimion et peut être pas celle de tout le monde, mais je trouve con que parfois on ne passe pas dans telle ou telle rue parcque l'on a peur , je pense qu'il y a du travail... merci”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 16 septembre 2003 à 15h16
Réaction de lotus
“l'insecurité est partout de nos jours.
Moi j'ai été agresser a domicile comme
quoi ?
Besancon ou une autre ville c'est
parei”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 16 septembre 2003 à 19h07
Réaction de jeanwyrsch
“Sans parler d'insécurité préoccupante, je suis scandalisé par le fait que les médias et surtout les institutionnels( mairie, conseil de quartier..)ne donnent plus des nouvelles rassurantes aux habitants afin de leur assurer un relais le plus tôt possible..dans ce quartier déjà pas trop vivant en commerces, il y a maintenant que 2 magasins d'alimentation (Lidl ou Aldi)j'aimerais savoir comment faire pour que les choses aillent plus vite..on dirait que tout le monde s'en fout!!mais comment ils se debrouillent? J'aimerais bien le savoir.. ”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 18 septembre 2003 à 20h31
Réaction de Ilagam Niderb
“Insécurité! vous parlez insécurité, mais savez vous de quoi vous discuté! cela fait 35 ans que j'habite Besançon, 15 ans que je vis à Planoise, et bientot autant que je travail sur Planoise au service du Public et jamais je ne me suis fait agressé! les gens vous rendent ce que vous leurs donner donc ne donner jamais de négatif et vous serez toujours pris pour ce que vous etes. Salut.”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 21 septembre 2003 à 22h26
Réponse de Sarkozy N.
“Alors là je ne suis pas d'accord !!!
Aujourd'hui, la majorité des personnes agressées n'ont rien demandé à personne, elles vivaient leur vie tranquillement jusqu'au moment où un IMBECILE est venu bouleverser celle-ci. Vous pouvez être l'homme le plus sympa du monde, et vous retrouver un couteau sous la gorge pour une poignée d'euros, ou une veste, un sac ... Le type qui vous agresse ne vous connait pas. Il n'a pas lu votre "biographie" ou votre Cv, il prend une personne au hasard, dans un endroit bien à l'écart (eh oui, quitte à être lâche autant l'être jusqu'au bout !!!) et puis le tour est joué.”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 22 septembre 2003 à 13h56
Réponse de faux faux !!
“il est faux de faire croire que planoise est un quartier tranquille moi j'y habite depuis 1969 et j'ai jamais vu autant de vols de voitures brulées etc faux aussi de faire que l'on récolte ce que l'on a semé ! quand des milliers d'habitants supportent les motos trial le dimanche après midi : ces habitants veulent vivre en paix sans que 3 ou 4 purs imbéciles paradent sur leurs engins de mort au risque sans cesse de renverser et peut etre tuer une personne qui ne demande rien justement rien à personne ”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 22 septembre 2003 à 20h12
Réponse de KARIM
“REPONSE A Ilagam Niderb :CE QUE TU VIENS DE DIRE ET COMPLETEMENT IDIOT ET CROIS TU VRAIMENT CE QUE TU DIS ? TOUTES LES PERSONNES AGEES AGRESSEES A LEUR DOMICILE OU DANS LA RUE EN PLEINE JOURNEE, C'EST CERTAINEMENT A CAUSE DE LEUR AGRESSIVITE OU AUTRE ? JE TE POSE LA QUESTION ! ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 1 octobre 2003 à 10h41
Réaction de luir
“il fo mettre des militires pour surveiller tout cela”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 23 septembre 2003 à 14h59
Réponse de JahJah
“c'est bon, il y a déja les CRS...qui sont beaucoup plus dangereux que les militaires car beaucoup plus cons ”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 1 août 2005 à 12h49
Réaction de Adeline
“Besançon est une ville magnifique , mais il serait faux de faire croire que tout est paisible dans cette ville. sous pretexte que jamais on a subit de vols ou agressions...cela reviendrait à dire que si un automobiliste n'a jamais d'accident c'est qu'il n'y a jamais de morts sur les routes , absurde de faire croire cela ”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 23 septembre 2003 à 19h24
Réaction de Fred
“bien dit Adeline !”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 23 septembre 2003 à 19h26
Réaction de Besch
“Au lieu de faire un pseudo débat, apprenez déjà à écrire correctement, en évitant de faire plus d'une faute par ligne !!!”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 28 septembre 2003 à 15h40
Réponse de JahJah
“le fond est pourtant plus important que la forme”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 1 août 2005 à 12h51
Réaction de orthographe
“faire des fautes n'est pas grave ...le principal c'est que tout le monde puisse s'exprimer. meme ceux qui font des fautes , laissons la parole à tout le monde meme ceux qui font des fautes”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 29 septembre 2003 à 12h55
Réaction de sylvano
“...">> On accueille des gens pauvres pour faire du
social mais cela ne remonte pas le niveau de la ville
bien au contraire !! ..."
Je n'ai qu'un seul mot pour décrire cette phrase : c'est
PITOYABLE...
Il est temps de mettre les points sur les i une bonne
fois pour toutes au sujet de la sécurité ou de
l'insécurité... La sécurité, ca N'EXISTE PAS... qui sont
donc tous ces baratineurs politiques qui depuis
quelques temps prônent un retour aux belles valeurs
nationales et autres vertus de la police, de l'armée, du
travail, de la propreté (au sens propre et figuré) et j'en
passe et des meilleures... Les mêmes arguments ont
mené Hitler au pouvoir (cette fois ci, c'était les juifs, le
sujet de l'insécurité...)
Il y'en a assez de cette politique ultra-paternaliste
totalement archaïque qui veut nous imposer un monde
certes sécurisé, mais sans vie, sans exceptions, sans
imperfections et finalement sans création? Finalement
nous sommes au centre du sujet : la vie, la mort...
Personne en ce bas monde n'est immortel, chacun
connaitra un jour les affres du "passage" à l'autre
monde... Et ou est la sécurité d'échapper à ça? Pour en
revenir à Besançon et à sa politique sociale, je trouve
qu'elle fait tout a fait honneur à cette ville... Les gens
"pauvres" (dixit un abruti...) d'aujourd'hui pourraient
finalement s'avérer bien utiles le jour ou Môsieur
croulera sous les dettes de sa voiture, sa maison, son
téléviseur 116/9eme, sa playstation 2 et tout le
tintouin... Le jour ou ce sera lui (ou elle), qui tendra la
main dans la rue pour une petite pièce, peut-être qu'un
ancien "pauvre" qui à retrouvé du travail graçe à une
politique sociale efficace lui tendra la main, parce que,
lui aussi, il à connu ça un jour...
Franchement, arrettons là tout de suite ce faux-débat
sur l'insécurité. Besançon est une grande ville et les
mauvaises rencontres et autre incidents sont parfois
inévitables, comme partout.
Rejeter les exclus ne fera qu'aggraver le problème...
Et puis, entre nous, n'est ce pas la paranoïa la cause et
la source principale de la majeure partie de nos
problèmes ?
Parlons de "Vichy".... Certains ont la mémoire courte...”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 27 novembre 2003 à 17h40
Réaction de sylvano
“et j'oubliais... je connais Besançon depuis 17 ans et
JAMAIS je n'ai été agressé, même pas une seule fois...
C'est vrai que certains peuvent faire "peur" mais c'est
dans la tête que ca se passe...
mais bon, je ne suis pas le centre du monde”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 27 novembre 2003 à 17h44
Réaction de sylvano
“et j'oubliais... je connais Besançon depuis 17 ans et
JAMAIS je n'ai été agressé, même pas une seule fois...
C'est vrai que certains peuvent faire "peur" mais c'est
dans la tête que ca se passe...
mais bon, je ne suis pas le centre du monde”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 27 novembre 2003 à 17h47
Réaction de max
“franchement qu'ils mettent le feu je suis d'accord mais qu'ils mettent pas des vies de pompier en jeu
actualités BesançonEnvoyée le samedi 6 décembre 2003 à 17h03
Réaction de laulau
“moi g 16ans cela fait 2 ans que je n'habite plus a besançon avant j'étais au collège Voltaire de Planoise et il ne c jamais rien passé en 5ème je traversais Planoise dans la nuit et je n'ais jamais eu aucunes agressions
Maintenant j'habite les Alpes Maritimes le "climat" des cités sont vraiment différentes il n'estvraiment pas bon de traîner la nuit
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 21 janvier 2004 à 21h42
Réponse de krim
“pour répondre a laulau, tu as bien de la chance que de nos jours les collèges Voltaire Diderot sont calmes, parce ce qu' avant c' était completement invivable = vols, racket, tabassage. C ' est pour ça surement que tu n' as pas eu de problèmes lorque tu y étais.

actualités BesançonEnvoyée le samedi 3 avril 2004 à 01h33
Réaction de tepee
“j'habite le centre ville depuis 15 ans environ et je ne me suis fait agressé que par les merdes de chiens et emmerdés que par les flic parcequ'on peut pas garer sa bagnole (style topic à une heure du matin parce que vous gênez la circulation ... la police au service du citoyen)
Mais jai entendu dire qu'à planoise ce n'était pas pareil et que le voitures brûlaient toutes les semaines ... et que l'autorité ne fait pas grand chose pour que cela s'arrête.
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 8 février 2004 à 11h14
Réaction de Koma
“Salut tout le monde... je pose se message pour dire que moi aussi je me suis fait agrssé plusieurs foi sans raison sur planoise et a montrapon alors ke jy habittai, G 24 ans et depuis 1 an a cause de ca je reste cloitré chez moi parce ke g peure de sortir et me refaire agréssé voila dans l eta dans le kel je suis a cause de ca, on ma traiter de tout les noms, sale francais sale blanc exetera g vit dans la terreur depuis plu de 1 an je profite meme plus des belles journé pour me faire de belle balades.....”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 26 février 2004 à 05h26
Réponse de sofiane
“Si tu veux je peux t'excorter pour tes balades. Avec moi tu n'auras aucun problèmes et tu pourra aller partout à planoise si bien entendue tu me paie bien ;-)”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 10 février 2005 à 15h09
Réaction de kanou
“Salut tout le monde
L'insécurité existe partout et sur toute la planéte,dites vous bien que ce que vous vivez n'est rien comparez a ce que vivent certains jeunes du tier monde, en Irak ou en Palestine... je ne dit pas que ce qui vous arrive est normal mais cela ne doit pas vous empécher de vivre ou de rester enfermé chez vous.Des abrutits y en a partout et de toutes les couleurs,a nous de les décourager en les ignorants et continuant a vivre...”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 14 mars 2004 à 13h54
Réponse de Bob
“Antisemite?”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 23 juillet 2004 à 23h45
Réaction de Narnya
“salu! moi je suis d'accord que l'insécurité existe partout car j'habite au Mans (Sarthe) et cet été je vais déménager à Besac. Et comme je vois, il y a autant d'insécurité au Mans qu'a Besançon. Personne ne parle des viols, des agressions où des personnes meurt avec un couteau dans le ventre mais ça existe et quand on sait ça, on n'a plus tro envie de sortir le soir. Et ce n'est pas tro en fonction des quartiers. Mais cela étant dit, il ne faut pas etre parano et il faut continuer à vivre normalement...”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 17 avril 2004 à 11h19
Réaction de jojo
“avant de culpabiliser tous le monde il faudrait peut-etre responsabiliser les parents dont les enfants fonts tous ces problemes,c'est avant tout une histoire d'éducation,G vécu une 15e années "a Palente" et je suis maintenant a Montrapon et c'est toujour le meme prob. quand on dit quelque chose aux parents"mais c'est normal,ils ne peuvent rien faire" ”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 6 mai 2004 à 20h54
Réaction de Morgan
“hello, i am an australian. how r u? ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 25 août 2004 à 01h55
Réaction de Morgan
“ghjd”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 25 août 2004 à 01h56
Réaction de maud du 25000
“planoise c un quartier ke jadore et ke je ne veu surtou pa kitter en 9 ans g jamai u de problème la g 18 ans”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 octobre 2004 à 17h24
Réaction de BLAMSO
“moi g ttema fami a planoise
é c bien la ba!!!!!!!!!!
jme ss jms fé agressé par ki kce soi
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 3 octobre 2004 à 16h49
Réaction de lol
“besancon 46eme ville la plus violente de france arretez de vous plaindre !!”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 14 février 2005 à 22h44
Réaction de élise
“oué j'ai déjà été la-bas quand des vieilles personnes se fesaient agressées mais sérieu c'est elles qui leur disaient de dégager aux jeunes au début ils avaient rien fait! après normal ils leur répondes! et sérieu qu'est-ce qu'on s'en bat de faire des fautes d'orthographe ici??si t'ai venu pour dire sa tu peux aller faire tes commentaires dans des sites de français puis moi je me suis déja promené ds planoise la nuit et j'ai jamais rien eu et jai que 16ans. Et je pense que ds planoise ceux qui sont pa content c'est des racistes et sérieu kesk'il viennent foutrent ici????slt jsuis complétement d'accord avec ilagam!!!”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 16 février 2005 à 17h38
Réaction de chtitecali
“oh ca fait longtemps qu'il n'ya pas eu de messages ici lol !! aujourdui l'inter du boulevard a encore brulé !!mais bon j'en ai marre !!! j'ai lu un peu tous les posts et je trouve que certains sont révoltants meme injurieux !!
je suis fille d'imigrés, nous somme 8 enfants et ca n'a pas été simple tout les jours !!!a l'ecole on me disait qu'avec des parents concierge il n'etait pas la peine de penser a faire des etudes.... on disait a mes parents qu'ils faisaient des gosses seulement pour les allocs... tout ca pourquoi?? car mes parents etaient proprio dans un des plus beau quartiers de la ville (combe sarragosse)que mamere ne dormait ps de la nuit pour nous faire des robes qu'ils travaillaient commedes chiens dormaient dans le salon pour nous donner une chambre !! on leur a meme reproché qu'ils avaient un confort que 70% des francais n'avaient pas... on les a licenciés, pour faute lourde pour ne pas verser d'indemnités..... alors oui je suis en colère, contre ces abrutisqui ne savent rien de ce que c'est d'etre immigrés et enfants d'immigrés.... dene pas trouver de taf ou qu'on nous promette un avenir de berger.... moi aussi quands mes parents ont été licenciés j'ai eu envie de tout casser de tout cramer !!!! quand ta mere te dit cette année on plus que 100frs pour feter noel ben oui y'a de quoi etre indigné !! (attention ce qui suit est pour les francais abrutis je ne fais pas de généralités!!! je tien a le préciser) alors oui Francais de France (les vrais car nous pauvres immigrés de merde on merite pas d'etre francais)vous ne savez rien de la vie de planoise e de ses miseres !!! vous preferez vous plaindre au lieu d'aller tafer comme eboueur non vous il faut que vous soyez fonctionnaires !!!et les immigrés u boulot de merde c'est bien ce qui s'est passé dans les années 60 !! apres tout y'aurais pastant d'immigrés si les francais voudrait bosser !”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 11 décembre 2006 à 18h12
Réaction de tite-namOureuZ-du25
“pk toujour pârlé de planoise moi je dit, ke je suis une jeune fille, jabite a planoise, je rode souvent, mais je suis une petite fille bien lever, modelle pas comme les jeune de planoise, pourtant ceux ci me respect, je me suis jamais fait agresser, jamais de probleme, plus on connais de monde a planoise mieux c'est, mais c'est vrai que planoise est invivable, (un accident sur la route= un troupeau de personne autour, des voiture cramée, des flic ki se font enmerdé, des gens a main armée, des dealer, des incendi, des agression incensé...),jai vu la moindre chose ke je viens de citer de mes propre yeux, mais tous sa je suis sur kon trouve sa dans dautre kartier ke planoise,a planoise il faut savoir se faire respecter des le debut, c un kartier peut-onn meme dire une banlieu, et si personne te connai, personne te respect , tou le monde tenmerde.les jeune non pa de travail, doccupation comment voulez vous que le kartié soit calme, sans jeune ki traine et ki enmerde les otre”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 18 février 2008 à 12h59
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr