Ornans (25) : Jalousie extrême

S'il est notoire que déballer un peu trop sa vie privée sur les réseaux sociaux peut nuire gravement à votre réputation, saviez-vous que votre intégrité physique peut elle aussi parfois en pâtir ? Une Ornanaise d'une vingtaine d'années peut vous le certifier : l'été dernier, elle a été violemment agressée par une autre jeune femme n'ayant pas supporté de la voir en couple sur Facebook… avec le garçon dont elle était éperdument amoureuse au collège !

Profitant d'une rencontre hasardeuse dans un parking pour laisser exploser sa rage puérile, cette furie aura tout d'abord tiré par les cheveux la petite amie de son coup de cœur d'adolescence, avant de la gifler et de lui taper la tête contre la portière de sa voiture, jusqu'à ce que quelqu'un ait finalement la bonne idée d'intervenir.

Conduite à l'hôpital après avoir été prise de vomissements durant son dépôt de plainte, la victime, toujours en proie aujourd'hui à des maux de crâne et angoisses, sera restée 3 jours en observation et aura obtenu deux semaines d'ITT.

Pour sa part convoquée hier devant le tribunal correctionnel (mais aux abonnés absents), son assaillante, alors inconnue de la justice, a écopé de 15 jours de prison ferme avec un bonus de 3 mois de suspension de permis, à titre de peine complémentaire. Elle devra également verser 5 650 euros de dommages et intérêts, et rembourser la CPAM à hauteur de 2 535 euros.

.
Publié le mardi 10 mars 2015 à 10h00

Confirmez-vous la suppression ?