Besançon : Repris de justesse

S'il est regrettable pour la plupart des gens d'oublier un rendez-vous, il y en a au contraire que cela arrange ! A l'instar de ce trentenaire bisontin ayant plus ou moins zappé volontairement la semaine dernière… de répondre présent à sa convocation à la maison d'arrêt de la Grette.

Suite à une récente condamnation pour vols et escroqueries, il y était en effet attendu avec impatience en vue d'y purger une peine de 8 mois de prison ferme. Pour le lui rappeler, il aura fallu que la police joue les pense-bêtes, en l'interpellant dans la matinée de jeudi, alors qu'il déambulait \"innocemment\" en plein centre-ville.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?