Besançon : Jungle urbaine

Si le motif de cette tentative de meurtre n'a pas encore été établi, on ose "espérer" qu'il s'agit là d'un règlement de comptes motivé (faute d'être légitime). Car dans le cas contraire, cela signifierait (même si on n'est déjà plus à ça près) que pour un banal accident de tôle froissée dont on n'est même pas responsable, tout un chacun peut avoir à craindre pour sa peau... comme donc peut-être cet automobiliste d'une quarantaine d'années, agressé violemment la nuit dernière dans la rue de Chalezeule, après avoir été percuté par un autre véhicule.

Alors visé par des tirs de kalachnikov et de pistolet 9 mm, l'homme, accompagné de deux passagers, aura été extirpé seul de sa voiture avant d'être roué de coups et finalement se faire rouler dessus par ses assaillants repartis en trombe.

Secouru par ses amis, il était transporté dans un état grave au CHU Minjoz…

.
Publié le lundi 30 juin 2014 à 16h40

Confirmez-vous la suppression ?