L'incendiaire de la mosquée de Montbéliard interpellé

Alors que les enquêteurs pensaient que les incendiaires de la mosquée de Montbéliard étaient une bande de jeunes filles, un trentenaire a avoué ce délit en début de semaine, ainsi que huit autres incendies.

L'homme âgé de 33 ans a été interpellé dans la nuit de dimanche à lundi alors qu'il s'apprêtait à mettre le feu à un engin de chantier à Courcelles-lès-Montbéliard. Au cours de sa garde à vue, il a avoué huit incendies dans le Pays de Montbéliard, dont celui d'un fourgon stationné près de la mosquée montbéliardaise, et celui de la mosquée elle-même.
Il signait ses actes "Les Echappées Belles" "pour ne pas être identifié" et parce qu'il pense que "dans la vie, il l'a échappé belle".
Selon son avocate, l'homme a allumé ces incendies par "colère contre l'injustice".

Le présumé incendiaire souffre d'importants troubles psychologiques. Sa voiture serait "sa seule amie", il est atteint de claustrophobie et de crises de titanie. Selon son avocate, son, état ne serait "pas très loin de la paranoïa".

Le trentenaire a été placé en détention provisoire à la prison de Montbéliard. Il devrait rapidement rencontrer un expert psychiatrique.

R. Hingray
Publié le mercredi 7 décembre 2011 à 15h50

Confirmez-vous la suppression ?