Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
11
Besancon
Lun
20
Mar
17
Mer
14
Jeu
15
CPAM
 
Toute l'actualité
 La bière, nouveau moyen de chauffage écologique
Envoyer à un ami par email

Une brasserie du Suffolk (Est de l'Angleterre) a entrepris mercredi dernier de recycler les déchets de la fabrication de sa bière dans la production de biogaz, produisant assez d'énergie pour le chauffage et la cuisine de 235 foyers.

Le projet de la brasserie Adnams à Southwold (Suffolk), en partenariat avec British Gas, consiste à transformer en gaz les résidus d'orge utilisés dans la fabrication de la bière. Le biogaz produit a été injecté mercredi dans le réseau.
Selon la brasserie, chaque foyer utilise pour se chauffer et cuisiner l'équivalent de déchets issus du processus de fabrication de 600 pintes de bières.

A terme, l'unité de biogaz doit produire assez d'énergie verte pour opérer la brasserie et sa flotte de camions, tout en injectant 60% du gaz produit dans le réseau national.

Les déchets de l'usine de biogaz peuvent ensuite être utilisés par les agriculteurs comme engrais pour la culture de l'orge dont on fait la bière.

La production de biogaz permet d'éviter le recours aux énergies fossiles (gaz, charbon, pétrole) responsable des émissions de gaz à effet de serre. L'utilisation des déchets organiques est en outre une alternative à leur décomposition en méthane, un puissant gaz à effet de serre.

"C'est une excellente semaine pour les progrès réalisés dans les énergies renouvelables", s'est félicité le secrétaire d'Etat au changement climatique Greg Barker.

De fait, il s'agit du deuxième projet d'énergie "verte" annoncé en Grande-Bretagne cette semaine: une usine de transformation des eaux usées en biogaz a été lancée dans l'Oxfordshire (sud de l'Angleterre).
Là encore, il s'agit de produire du biogaz ou biométhane pour alimente le réseau national gazier.
Ce projet d'un montant de 2,5 millions de livres est mené en partenariat avec British Gas, Thames Water et Scotia Gas Networks et permet de produire l'énergie nécessaire à 200 foyers.

Le biogaz est produit par la fermentation de matières organiques, animales ou végétales (méthanisation).
Plusieurs milliers d'usines de méthanisation sont déjà opérées en Europe, généralement à partir des déchets organiques agricoles, industriels et ménagers, et des boues des stations d'épuration.

Le Royaume Uni s'est engagé à produire 15% de son énergie à partir de sources renouvelables d'ici 2020, dans le cadre européen.
Au moins 15% de la consommation de gaz peuvent être assurés à partir de biométhane, selon l'opérateur du réseau national.

AFP
actualités Besançon Publié le mercredi 13 octobre 2010 à 10h30
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de gerard25
“Idem pour le mou, produit de la fermentation du raisin.
Donc, replantons des vignes et picolons.
Ceci dit il faudra utiliser des plants transgéniques pour récolter à toute époque de l'année afin d'assurer une production de gaz constante dans l'année. Imaginez le vin de janvier, le vin de février, le vin de mars et les dégustations style Beaujolais Primeur afférentes. Vouah. J'en suis tout chose.
Mais entre nous, personnes averties et expérimentées, quand on a éclusé quelques canons, on a bien moins froid et moins faim. On peut dormir dans les fossés, dans les encoignures de portes sans sentir le froid. Une révolution sociale : la picole moyen de chauffage direct et indirect. En plus de cela l'espérance de vie baisse ou plutôt plonge et résout la question épineuse des retraites. Et puis en sachant que les personnes à l'esprit assombri par les boissons alcoolisées deviennent aptes à résoudre tous les problèmes, derrière un comptoir, cela est évident, mais par contre se montrent incapables d'intégrer un mouvement social de masse afin de protester (immense effort pour soutenir des pancartes et générer des slogans cohérents. Quoique au sujet des slogans cohérents, on causer).

Donc, ça commence quand ? ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 13 octobre 2010 à 14h39
Réaction de Rachida25
“hahahahah!!!!! pas mal vu”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 16 octobre 2010 à 10h19
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr