Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
21
Besancon
Lun
28
Mar
30
Mer
33
Jeu
35
CPAM
 
Toute l'actualité
 La fin de l'Herbe en Zik à Besançon?
Envoyer à un ami par email

Le festival l'Herbe en Zik, qui accueille chaque année plus de 10 000 visiteurs sur le campus de la Bouloie, risque de disparaître. L'association organisatrice, en proie a d'importants problèmes financiers, vient en effet de déposer le bilan.

L'Herbe en Zik est née en 2002. Sa programmation toujours très variée, mêlant les têtes d'affiche aux jeunes talents régionaux, lui a rapidement permis de se classer parmi les évènements musicaux les plus importants de la région.
Ainsi en 2010, plus de 11 000 visiteurs ont été accueillis par 385 bénévoles. 27 groupes nationaux et internationaux ainsi que deux découvertes régionales se sont produits sur deux scènes, à côté d'un village associatif et d'un village d'artisanat.
Hélas, le succès ne fait pas tout...

L'association Interférences, organisatrice de l'évènement, doit en effet faire face à d'importantes difficultés financières. Elle est notamment dans l'impossibilité de payer certains artistes venus à Besançon pour la neuvième édition du festival, en mai dernier.
Interférences a donc été contrainte de déposer le bilan la semaine dernière.

Sans organisateur, l'Herbe en Zik pourra-t-elle fêter ses 10 ans en 2011?

Sources : Ma Commune, France Bleue, www.lherbeenzik.org

R. Hingray
actualités Besançon Publié le jeudi 14 octobre 2010 à 15h15
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Kemi
“C'était un festival "Bof" annexe de la mairie re-bof !”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 15 octobre 2010 à 12h19
Réaction de lenogre
“J'espère bien.”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 15 octobre 2010 à 14h49
Réaction de Kemi
“On parle de 235 000 Euros de déficit !
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 15 octobre 2010 à 15h59
Réaction de Rantanplan
“La France a un déficit encore plus grand et elle ne dépose pas le bilan. :)”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 15 octobre 2010 à 16h02
Réaction de sandralyss
“en même temps, ça devenait de plus ne plus chère les billets!!!!”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 16 octobre 2010 à 13h11
Réaction de ooiimm
“Les artistes ne sont que des business man assoiffés de pognon... Ils causent eux-même la mort du festival, ma foi tant pis pour eux, l'année prochaine au lieu de toucher un peu d'argent ils n'en toucheront plus du tout! Et qu'ils espèrent pas se rattraper sur les CD, tout le monde les télécharge sur internet =)”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 16 octobre 2010 à 13h42
Réaction de Lamartine
“marrant de lire des commentaires comme le précédent... les artistes demandent un cachet fixe, le festival n'est pas obligé de payer s'ils trouvent cela trop cher !
Et pour connaitre le métier, l'artiste est loin d'être le seul bénéficiaire des revenus, il y a une équipe qui ne compte pas ses heures derrière... A voir les gens satisfaits de ce dépôt de bilan, je me dis que la culture ne vous intéresse que partiellement, dommage ! ”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 16 octobre 2010 à 17h07
Réaction de magdalena25
“Hé bien moi je trouve ça bien dommage, surtout qu'à mon avis ceux qui ralent en disant que de toute façon ce festival était bof sont ceux qui se plaignent qu'il ne se passe jamais rien sur Besançon.
Le festival attirait du monde, il faisait bosser des gens (autres que les artistes, comme l'a dit Lamartine).
Bilan pour la culture à Besançon: plus de musiques de rue en octobre, plus d'Herbe en zic en Mai. Bref plus grand chose quoi.....”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 16 octobre 2010 à 20h47
Réaction de sd025-95361
“Je découvre en vous lisant que le festival a des problèmes financiers et cessera donc d'exister. Et je découvre aussi que cela semble en réjouir certains. Personnellement, moi, ça m'attriste.
Comment se réjouir de la disparition éventuelle du dernier événement musical populaire ( au sens non élististe ) de Besançon ? Et que nous reste-t-il alors ?
Jazz en Franche-Comté ? ... De plus en plus élitiste car barré avant gardiste, donc plus vraiment une manifestation accessible ( musicalement parlant s'entend ). Ca fait maintenant 3 ans que j'ai décroché, pour ma part...
Le festival des chefs d'orchestre ? ... Elitiste aussi dans le sens ou le thème/registre mm ne concerne pas un public massif ...
Pour autant je ne critique absolument pas ces deux festivals, dans lesquels je ne me reconnais pas, mais qui , très certainement, réjouissent les passionnés de ces styles musicaux tout en les proposant à l'écoute à d'autres auditeurs (qui sont libres de venir ouvrir leurs horizons... ou non, d'ailleurs).
Sonorama ? Fini ... Extrêment élitiste aussi ( une culture pas facilement accessible car très conceptuelle, plus un travail de plasticiens du son que de musiciens ).
Musique de rue ? ... Pas élitiste mais fini...
L'herbe en Zik ? ... Pas élitiste mais fini ...
Alors non, je ne peux me réjouir de la disparition de ce dernier ...
Mais je m'intéroge aussi sur la différence entre Besançon et l'aire urbaine (Montbéliard Belfort ) dans les choix de rendre ou non la culture accessible au plus grand nombre, sans pour autant la brader...
Pourquoi Besançon n'y arrive pas ?
Je ne sais pas, mais simplement je trouve cela dommage ...”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 17 octobre 2010 à 09h32
Réaction de lenogre
“Quand on fait venir des artistes demandant un cachet exorbitant et qu'on accède à tous leurs caprices, voilà où ça mène.
J'en ai entendu des croustillantes...
Perso, j'ai bossé pour eux et ils pleuraient pour 300 malheureux euros. En parallèle, ils étaient prêts à sortir des dizaines de milliers d'euros pour un artiste.
Aucun contrôle de gestion, je trouve hallucinant que certains aient tous pouvoirs pour creuser un déficit de 235.000 euros. Les responsables seront-ils inquiétés ? Bien sûr que non.
Contribuables bisontins, à vos poches !

De toute façon, Bes' a une politique culturelle merdique, je préfère 100 fois ce qu'on propose sur Montbé.”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 18 octobre 2010 à 10h33
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr