La cocaïne bisontine est connue dans toute la région

Le quartier de Planoise (Besançon – 25) est devenu le théâtre d'un trafic de cocaïne particulièrement bien rodé.

Les dealers vendent et les clients affluent de toute la région (de Dijon et même de Suisse) pour venir acheter ce produit à Besançon.

Car, avec un gramme de poudre qui se vend à 65 € (c'est deux fois moins qu'il y a 20 ans) les clients n'hésitent pas à se déplacer pour acheter la drogue au meilleur prix.

Autrefois consommée en « sniff » de façon occasionnelle et récréative, la cocaïne des années 2010 est devenue beaucoup plus dangereuse.

À Besançon, les consommateurs sont passés à une forme de consommation plus dure : par injection ou en fumant le produit (on parle alors du « crack »). Le nombre d'overdoses explose depuis quelques années.

Malheureusement, et malgré les nombreuses descentes de police et les saisies (3 kilogrammes de cocaïnes en mars, par exemple), le trafic gagne du terrain et les dangers liés à cette drogue ne sont que plus nombreux.

Publié le vendredi 21 septembre 2018 à 09h08

Confirmez-vous la suppression ?