Besançon : La dernière… avant la prochaine ?

16 condamnations en 12 ans, c'est un beau ratio ! Mais désormais âgé de la trentaine, ce Bisontin a hier fait comprendre aux juges qu'il souhaitait s'en tenir à cette énième comparution : celle durant laquelle il devait donc répondre du cambriolage d'un magasin d'optique de la capitale comtoise, perpétré pas plus tard que dans la nuit de jeudi à vendredi derniers. Soit quelques jours après avoir également dérobé la carte professionnelle d'un policier municipal. Des larcins qu'il aurait, selon son avocat, « commis la peur au ventre » afin « d'honorer une dette de stupéfiants contractée en prison ». Bref, "à l'insu de son plein gré", serait-on tenté de dire ! Une version à laquelle le tribunal a bien voulu croire.

En effet, alors qu'un an de prison avait été requis à son encontre, le prévenu a finalement profité sur sa peine d'une réduction de 6 mois avec sursis. En sachant qu'en outre il conduisait sous l'emprise de l'alcool une voiture volée lors de son interpellation… et qu'il était jugé en état de récidive, suite à un vol aggravé remontant à 2011.

.
Publié le mercredi 27 mai 2015 à 11h58

Confirmez-vous la suppression ?