Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
13
Besancon
Mar
25
Mer
27
Jeu
25
Ven
21
CPAM
 
Toute l'actualité
 La Franche-Comté bientôt en panne d'essence?
Envoyer à un ami par email

Depuis une semaine, un mouvement de grève paralyse le pétrolier Total. Avec deux conséquences : les files d'attentes s'allongent aux stations services, et le prix du carburant augmente au fil des jours.

Faut-il alors craindre une pénurie de pétrole? Pas du tout, répètent les dirigeants Total! Si les station-service sont en rupture de stock, c'est uniquement parce qu'elles connaissent une affluence exceptionnelle, à laquelle elles n'étaient pas préparées.
Les réapprovisionnement continuent toutefois à s'effectuer de façon normale, et il n'y a à ce jour aucune raison de se précipiter à la pompe à essence du coin.

Alors que la CGT appelle actuellement à cesser la grève après avoir reçu des garanties "significatives", les préfectures et les gérants de station service rappellent qu'en cas d'une éventuelle pénurie de carburant, des solutions sont prévues.
La première est de s'approvisionner dans des pays étrangers, l'Allemagne en l'occurrence en ce qui concerne la Franche-Comté. Cela entraînerait toutefois un surcoût non négligeable dû aux frais de transport.
Si cela ne suffisait pas, les préfectures pourraient être amenées à cesser la distribution de carburant aux consommateurs non prioritaires. Le carburant disponible serait alors réservé à des usagers tels que les forces de l'ordre, les pompiers, les ambulances, etc...
Les stations services devraient obligatoirement réserver au moins 25% de leur stock à ces véhicules prioritaires, désignés par l'administration.

Nous n'en sommes toutefois pas là et, excepté les usagers eux-même, personne n'envisage actuellement une pénurie de carburant en France.
Cette grève des employés Total, qui devrait bientôt se terminer, aura en tout cas fait les beaux jours des stations services françaises, qui ont fait monter leurs prix au fur et à mesure que les clients se précipitaient.
Nos voisins suisses ne se plaindront pas non plus de cette grève : face aux ruptures de stock dans la région, de nombreux jurassiens ont passé la frontière pour aller s'approvisionner aux pompes helvétiques.

Laure Godey
actualités Besançon Publié le mercredi 24 février 2010 à 11h27
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de cathmich
“On devrait avoir peur de nos peurs pour ne pas devenir irraisonnables : mais, est-ce possible, du moins dans notre culture occidentale ?
L'instinct de survie peut être aussi terrifiant qu'extraordinaire.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 24 février 2010 à 13h59
Réaction de jojojura
“Enervant de voir des gens se précipiter pour faire le plein alors qu'ils pouvaient attendre car ils n'avaient pas particulièrement besoin de leur voiture et je pense aux personnes âgées. Cette attitude encourage les abus . La "trouille", la peur de manquer est efficace et est une technique de vente éprouvée et quand on sait que nombre de produits ne sont pas d'une nécessité vitale, on peut s'interroger sur le sens de cette société qui fait de l'inutile une nécessité.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 24 février 2010 à 14h08
Réponse de pattynette
“Je suis bien d'accord jojojura ...
http://creations-de-bijoux-insolites.com”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 24 février 2010 à 20h06
Réaction de louli
“Même le titre de l'article fait peur. Et alors que la majorité des syndicats appelent à cesser la grêve, un titre comme : "La pénurie d'essence sera évitée?" aurait été plus juste. Mais non, il faut trouver un titre accrocheur.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 24 février 2010 à 17h56
Réaction de nanouck25
“de toute façon si on en arrive la c'est la faute aux medias .C'est comme la grippe aviaire on nous a basciné et encore le mot est gentil et puis finalement la grippe aviaire elle a été si méchante que ça ? La greve chez total c'est pareil à cause de ces abrutis de medias ça va etre la meme chose, on va en entendre parler des jours et des jours et on en verra meme pas la couleur. Et puis si on a pas d'essence bien on restera chez nous et on mangera des patates et des pates puis voila :)”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 24 février 2010 à 18h17
Réaction de Mariedudoubs
“Bien entendu, tout est accrocheur : les journaux écrits ou télévisuels. Il suffit de voir le mauvais côté de la chose. Moi je trouve que c'est bien qu'on nous prévienne : à nous de gérer notre stress, notre manque de jugeotte. S'il n'y a plus d'essence que ferai-je ? (hé bien, j'attendrai le dernier moment, peut être est-ce stupide de ma part... je m'en fiche) mais rassurez-vous ça n'arrivera pas aussi rapidement. L'état a trop à gagner sur notre dos pour nous laisser sans notre sacrosainte essence. Quant aux médias ils font ce qui leur permet de vivre : de l'accroche. A bien y réfléchir, ne le faisons-nous pas aussi, à notre manière, dans la vie de tous les jours ? (nous nous apprêtons le matin, de beaux vêtements, du parfum ; notre logement, notre voiture, nos amis, ne sont-ils pas choisis parce qu'ils nous accrochent ou nous permettent d'accrocher autrui ?) si je crois bien”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 24 février 2010 à 18h49
Réaction de Cindy02
“Je viens d'entendre à l'instant aux info à la radio ; qu'il n'y aura pas de pénurie d'essence en France.
A lire le titre du sujet plus haut : on pourrait croire que la Franche-Comté n'est pas en France ?
Les média deviennent de moins en moins crédibles à force de crier au loup , mais nous sommes je pense assez grands pour faire la part entre la vérité et le mensonge qu'on veut nous imposer ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 24 février 2010 à 19h23
Réaction de louli
“Oui et a toujours vouloir faire du sensationnel, du scoop, les journaleux désinforment la population et augmentent le stress de la population. Désormais les journalistes se battent à coups de "torchons", c'est le cas de le dire, et c'est à celui qui sera le premier annonceur d'une information d'importance, quitte à la déformer. Et ce titre accrocheur ci-dessus est un bel exemple de déformation journalistique à J+1 où l'on sait qu'il n'y aura pas de pénurie d'essence.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 25 février 2010 à 07h11
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr