Les radars de feux rouges arrivent en Franche-Comté

La Haute-Saône, et plus précisément les communes de Ronchamp et de Luxeuil-les-Bains, est le premier département franc-comtois à être équipé de radars de feux rouges. Installés par l\'état, ceux-ci laissent assez perplexes les maires concernés...

Les radars de feux rouges ne mesurent pas la vitesse des automobilistes. Ils se contentent de flasher ceux qui passent à un feu rouge (mais pas au feu orange).
Ils ne sont signalés par aucun panneau, mais peuvent être repérés par des regards avertis : les radars de feux rouges sont de grands mâts surmontés d\'une boîte, et placé à une dizaine de mètres en amont des feux tricolores.

Les premiers radars de feux rouges ont été installés à Ronchamp la semaine dernière, mais ils ne sont pas encore fonctionnels. Ils le deviendront... bientôt. Christophe Jean, le directeur de cabinet du préfet de Haute-Saône, n\'a avancé aucune date précise.
Tout comme à Luxeuil-les-Bains, où les radars seront mis en marche \"au cours du premier semestre 2010\". Tout cela reste vague...

Le choix des emplacements n\'est guère plus explicite.
A Ronchamp, les radars de feux rouges ont été installés sur la RN19, à l\'angle de l\'avenue Pasteur et de la rue Strauss. Un carrefour qui \"n\'est pas particulièrement accidentogène. Il n\'y a jamais eu de gros pépins. Il n\'y a aucun souci dans la journée, mais on sait que la nuit certains camions passent sans s\'arrêter\" a tenté d\'expliquer le maire de la commune. Qui avoue tout de même qu\'il n\'était \"pas spécialement demandeur de l\'installation de ces radars\".
Même chose à Luxeuil-les-Bains, où le dispositif sera installé au carrefour du Chêne, alors que l\'autre carrefour à feux rouges de la ville semblait\"plus dangereux\" aux élus locaux.
Christophe Jean a tenu à répondre au scepticisme des maires : \"Les radars ne sont pas uniquement implantés là où il y a des morts. [...] La politique de sécurité routière est de lutter contre toutes sortes d\'incivilités et d\'infractions\".

Lutter, mais aussi punir, puisque les automobilistes flashés par un radar de feux rouges se verront retirer 4 points, et devront payer une amende de 135€.

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?