La Franche-Comté, première à lancer le Dossier Médical Personnel

La Franche-Comté a été la première région à inaugurer le dossier médical personnel (DMP), mardi soir au Centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Besançon, établissement dont l'ensemble des connexions ont été rattachées au DMP national, a constaté l'AFP.

Le DMP est un dossier électronique, facultatif et gratuit, qui a vocation à rassembler toutes les informations médicales relatives à un patient, comme les prescriptions, les comptes-rendus d'hospitalisation, les résultats d'analyses ou encore les allergies.
Ouvert par un professionnel de santé, avec l'accord de son patient, il doit à la fois permettre un meilleur accès des patients à leurs informations médicales et améliorer leur prise en charge par une meilleure coordination des soins.

Depuis deux semaines, près de 70 DMP ont été ouverts dans l'établissement, mais l'accès par internet au dossier ne sera possible qu'à partir d'avril, a précisé Jean-Yves Robin, de l'Asip Santé, l'agence d'Etat qui gère ce dispositif appelé à se développer de manière très progressive.

"La Franche-Comté est la première région en France à inaugurer l'ouverture du DMP, qui est un élément clé de la modernisation de notre système de santé, au service des professionnels et des patients. Le DMP va permettre la sécurisation du suivi médical", a déclaré lors du lancement Sylvie Mansion, directrice de l'Agence régionale de santé (ARS).
"D'ici fin 2011, dans la région, 10 établissements de santé et 300 professionnels libéraux rejoindront le dispositif. Il faut que les professionnels libéraux soient au rendez-vous", a-t-elle ajouté.

AFP
Publié le mercredi 23 mars 2011 à 10h28

Confirmez-vous la suppression ?