Ronchamp (70) : La justice ? Tout un art !

Bien qu'on ne vous le conseille pas vraiment, si par hasard l'envie vous prenait un jour de vous glisser dans la peau d'un délinquant, lors de votre coup d'essai, optez de préférence pour l'agression de l'un de vos semblables (attaque à la tronçonneuse, fauchage de cycliste…).

Pourquoi ? Parce que si vous vous faites pincer, même après un délit de fuite, vous ne risquerez alors guère plus qu'une peine de prison avec sursis… alors qu'en comparaison, profaner une œuvre d'art peut par exemple rapporter une peine ferme !

C'est ce qu'ont appris à leurs dépens un homme de 31 ans (pour sa part déjà bien connu de la justice) et son complice de 17 ans, tous deux accusés d'avoir brisé en janvier 2014 à Ronchamp l'un des vitraux de la célèbre Chapelle Notre-Dame-du-Haut, dont ils convoitaient le tronc de quête…

Tandis que le plus jeune a écopé d'un mois ferme en septembre, le trentenaire était jugé la semaine dernière par le tribunal correctionnel de Vesoul, qui l'a carrément condamné à passer toute une année derrière les barreaux.

.
Publié le lundi 16 février 2015 à 09h55

Confirmez-vous la suppression ?