La Planche des Belles Filles aura son Tour de France

Alors que la septième étape du Tour de France, avec arrivée à la Planche des Belles Filles, est déjà présentée par les organisateurs comme un "moment fort" du Tour 2012, le conseil général de Haute-Saône était en procès contre une association écologiste. Celle-ci espérait prouver que les travaux menés à la Planche étaient illégaux, et ainsi faire annuler le passage de la manifestation sur ce site préservé.

Le jugement a été rendu hier par le tribunal administratif de Besançon, qui a débouté la commission de protection des eaux. Les magistrats ont en effet jugé que les travaux engagés par le Conseil Général avaient été faits dans les règles, en prenant en compte les impératifs naturels de la Planche (dont la présence du Grand Tétras).
Toutefois, le tribunal a reconnu que le vote justifiant ces travaux présentait quelques irrégularités. La deuxième phase de l'aménagement du site pourra tout de même se poursuivre, mais le Conseil Général devra verser une indemnité de 1 000 € à la Commission de Protection des Eaux.

L'annonce de ce jugement a déçu, voire indigné, les associations écologistes, qui dénoncent "une dégradation importante du milieu naturel" et "un saccage" de la Planche des Belles Filles.
Publié le vendredi 9 mars 2012 à 14h23

Confirmez-vous la suppression ?