Besançon : La pleine pagaille

En mettant chaque année un pays et sa culture à l\'honneur tout en accueillant quelques \"people\" (quand ceux-ci ne repartent pas avant même d\'être arrivés), la Foire Comtoise de Besançon sait jouer la carte du renouvellement pour tenter d\'attirer toujours plus de monde d\'édition en édition… sans que l\'offre de parking n\'évolue en revanche d\'un iota : évalué à 2000, le nombre restreint de places sème à chaque fois la foire bien au-delà des frontières de Micropolis, en favorisant les stationnements sauvages en bord de route, et donc les ralentissements et les bouchons dans un large périmètre durant la dizaine de jours que couvre l\'événement.

D\'autant plus avéré hier avec une affluence record de 38 000 visiteurs, ce joyeux foutoir promet encore du lourd en ce long week-end de l\'ascension ; le dernier avant la fermeture de cette 88e Foire Comtoise aux couleurs du Vietnam.

Alors, il ne restera plus qu\'à attendre patiemment l\'année prochaine pour savoir si, comme l\'espère la ville, l\'arrivée du tramway sera « LA solution » à ce récurrent problème, en permettant aux Bisontins de délaisser leur voiture pour désengorger les parkings au profit des touristes de passage... qui, selon ce raisonnement, ne seraient donc pas aussi nombreux qu\'on pourrait le croire.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?