Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
17
Besancon
Dim
30
Lun
30
Mar
30
Mer
32
CPAM
 
Toute l'actualité
 La première de l'année
Envoyer à un ami par email
Cela faisait longtemps, mais cela ne nous manquait pas du tout : la grève à la SNCF ! Le personnel de la compagnie ferroviaire a déclenché aujourd'hui 21 janvier, sa première (mais probablement pas la dernière !) grève de l'année, avec comme revendications l'insuffisante augmentation des salaires et 3500 suppressions d'emploi. A savoir tout de même que ces fameux 3500 postes sont des départs en retraites qui ne seront pas remplacés et non pas des licenciements.

Seulement 26% du personnel a suivi la grève, mais le trafic est tout de même fortement perturbé, la Franche-Comté fait d'ailleurs partie des régions les plus touchées par le mouvement.

Souhaitons que cela ne dure pas, et bon courage aux utilisateurs des transports ferroviaires !
actualités Besançon Publié le mercredi 21 janvier 2004 à 19h41
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de gros blaireau
“Bonjour, je me présente je suis un gros blaireau, et vous avez du m'apercevoir, moi ou un de mes congénères sur toutes les télés aujourd'hui en train de sortir ma célèbre phrase "nous les usagers on en a marre d'être pris en otage".
Je peux être cadre stressé, employé surexploité, entrepreneur (décrochant justement un contrat inespéré aujourd'hui ), ou chomeur (trouvant justement un emploi inespéré aujourd'hui).
Ca dépend de la chaine et de l'angle choisi pour faire "comprendre" aux Français que les fonctionnaires sont des privilégiés irresponsables qui glandent aux frais de la princesse.
Souvenez vous, l'année dernière des drames que j'ai vécus, ne pouvant aller passer la pentecôte dans le midi par le TGV, pendant que mon fils tremblait de ne pas pouvoir passer le bac.Nous étions déjà "otages" des "corporatismes conservateurs".
Bien sur, je gueule quand les fonctionnaires défendent leurs droits. Moi, je me suis laissé plumer par Balladur sans rien dire et ça m'énerve de voir que ceux qui peuvent se défendre se battent.Je veux qu'ils deviennent comme moi,soumis et corvéables à merci, (mais c'est aussi pour leur bien, car la vie est une jungle, comme dit mon beauf).
Je veux payer moins d'impots, que tout soit plus efficace et rentable.Il faut que les profs, les médecins, les cheminots,les electriciens etc... travaillent plus pour pas plus d'argent et avec moins de moyens.
Bien sur, je vais hurler à la mort comme un goret quand on fermera la poste de mon quartier, l'école du village,la gare de ma petite ville,l'hopital du coin, la maison de retraite de mes parents et j'en passe.
Surtout que malgré ça, je payerai la sécu plus cher, le timbre plus cher, le billet plus cher...
Je me souviendrai peut-être qu'un jour des gens m'avaient dit que cela allait arriver,et qu'il fallait se défendre solidairement, faire la grève pour empecher ces regressions qui sont toujours présentés comme des réformes modernes.Il faut dire qu'à l'époque, ils ne faisaient rien qu'à me prendre en otage pour défendre leurs intérêts, les méchants, et que ça m'énervait alors je les écoutais pas.
Je regretterai peut-être de ne pas les avoir crus mais c'est pas sûr, car je serai toujours un blaireau et je regarderai tous ces sujets traités un par un dans le journal de JP Pernaut. Ils feront des beaux reportages avec lesquels je serai toujours d'accord,en regrettant le bon vieux temps.
Parce que moi Jean-Pierre Pernaut je l'aime bien, il est comme moi, il aime pas les fonctionnaires, les impôts,mais il pleure dès qu'on touche au service public dans la France profonde.Jean-Pierre et moi,on n'est pas très logiques...
Ouh là! 1heure et demie du mat', je vais être un blaireau fatigué demain matin, moi.Et comme je suis pas fonctionnaire, je vais pas pouvoir dormir au bureau (humour de blaireau, destiné aux initiés)
A demain pour de nouvelles blaireauteries”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 22 janvier 2004 à 01h25
Réponse de gros blaireau bis
“MOI je suis un véritable gros blaireau. J'ai 49 ans, je travaille à la SNCF. Il me reste un an à faire pour obtenir ENFIN cette retraite tant méritée. Je touche 3000 euros par mois. Je touche encore des primes telles que la "prime de charbon", qui n'a jamais été supprimée à l'époque parce que déjà nous faisions greve. Mais vous ne vous rendez pas compte, vous qui n'êtes pas fonctionnaire, de la vie de galère que j'ai eue. Il m'arrivait de travailler trois jours de suite et de n'avoir qu'un jour de récupération avant de reprendre le boulot ! Bon heureusement c'était assez rare mais quand meme ! ce sont des conditions inadmissibles. Aujourd'hui je fais la greve, évidemment. Quand un journaliste viendra vers moi avec son micro me demander quelles sont nos revendications, je ne saurai pas bien quoi lui répondre, car à la SNCF on fait avant tout la grêve pour la grêve. Qu'importe les revendications finalement puisqu'elles sont toujours un peu les memes : hausse des salaires, hausse des primes, retraite de plus en plus avancée... J'estime qu'en France, nous avons une des professions les plus difficiles. Les routiers, ouvriers, travailleurs de nuit, infirmiers ne sont pas si mal lottis que ca. Et s'ils ne sont pas contents ils ont qu'à faire la greve. Ah bon ? ils ne peuvent pas aussi facilement que nous ? ah bon, ils n'obtiennent pas, EUX, après négociations le remboursement de leurs jours de greve ? ah bon une partie des infirmiers sont réquisitionnés d'office pour assurer un service minimum ? Mais c'est quoi le service minimum ?
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 22 janvier 2004 à 10h43
Réaction de vinny
“On ne doit pas remettre en question le droit de greve je
pense, mais faut voir les milliers de personnes qui
dépendent de ce sevice publique ; c vrai que c chiant
(jprends le train ts les jrs) et que ça manquait pas...
Cette greve était pas partageé par tous les gpes
syndicalistes en plus alors fallait ptetre pas trop
anticiper, voir attendre...
Cela dit ça n'a pas duré trop lgtps”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 22 janvier 2004 à 09h51
Réaction de Gigi
“Le respect.
Est-ce que c'est une notion que les grevistes de la SNCF connaissent ?
Par respect pour les ouvriers, les chômeurs, le personnel soignant, les chauffeurs routiers, par respect pour tous ces gens qui travaillent parfois dur mais sans se plaindre, par respect pour tous ces hommes et femmes qui se lèvent en pleine nuit pour aller prendre leur place à la chaîne dans une usine qui aura peut-être fermé avant la fin de l'année, par respect pour ces hommes et ces femmes qui sauvent des vies sans compter les heures et regarder les conditions de travail, par respect pour tous ceux qui font leur métier avec rigueur, motivation et intérêt, par respect pour tous ceux qui ont atteint l'âge de 60 ans mais qui n'ont pas encore cottisé suffisamment longtemps pour partir en retraite, par respect pour tous ceux qui, usés, n'atteignent pas l'âge de la retraite, par respect pour les travailleurs du privé en général qui n'ont pas d'autres privilèges que celui de travailler et d'être payé en contrepartie,
Par respect pour tous ces gens, à leur place, je n'OSERAIS même pas faire grève.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 22 janvier 2004 à 10h51
Réponse de super respectueux
“Ouais gigi elle a raison, il faut jamais se plaindre.
On doit tous bien courber le dos et avoir honte de revendiquer.Sinon, on sera pas gentils.
Venez tous vivre au Pays de Gigi où tout le monde est respectueux, enfin, surtout les pauvres, hein, parce que les actionnaires qui font délocaliserou dégraisser pour gagner un peu plus de pognon par exemple, eux ils ont pas à respecter les autres.
Mais le Pays de Gigi a déjà existé, il s'appelait la France et c'était au XIX èmè siècle, et les riches et les curés expliquaient bien aux pauvres qu'il fallait être respectueux car il y avait toujours plus pauvre qu'eux.
Bon, y'en a qui déjà à l'époque respectaient rien et faisaient grève pour obtenir le droit de voter, de se syndiquer, d'avoir des congés payés...
Pendant qu'on y est à détourner la notion de "respect", on devrait dire merci de manger de la viande aux antibiotiques et du soja à l'OGM, rien que par RESPECT de ceux qui n'ont rien à bouffer.
Ne protestons jamais, ne disons rien, respectons, respectons mes frères et soeurs et tout ira de mieux en mieux dans le meileur des mondes.
Et bravo Gigi, c'est rare à 115 ans d'avoir encore autant de convictions.


actualités BesançonEnvoyée le jeudi 22 janvier 2004 à 13h30
Réaction de vinny
“Just un ptit mot pr gros blaireau bis, chacun subit les
inconvénients de son job, mais on peut pas juger tel ou
tel métier com étant "pas si mal lottis que ca" ou étant à
priori moins à plaindr que le votre...Vu qu'on a jamais
pratiquer le métier de l'autre et ne sachant pas les
conditions réelles... Et o fait, tout le monde ne peut pas
faire greve”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 22 janvier 2004 à 12h36
Réaction de Frédéric Moreau
“"Je n'oserais même pas faire grêve"...

Bien sûr, interdisons totalement la grêve. Quand quelqu'un a plus d'avantages que nous, gagne plus, exigeons que ses acquis baissent. Encourageons la baisse des impôts pour les riches et la hausse pour le commun des mortels (tva, alcools, tabac, essence)... Rendons nous au travail ou à l'anpe (tiens, ce genre de politique ne marche pas ?) à genoux en baisant le sol et scandant le nom d'Ernest-Antoine.
Rentrons chez nous en applaudissant et, hilares, enrichissons nous des programmes culturels (star academy et autres, rions, soyons joyeux dans le meilleur des mondes possibles.
On val aller loin, comme ça. Allez, appellez moi vrai Blaireau 3 si vous voulez.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 22 janvier 2004 à 13h23
Réponse de Gigi
“Je ne parlais pas d'interdire totalement la grève, ni de baisser les acquis. Je n'abordais ni la baisse des impôts pour les riches et la hausse pour les autres, ni le MEDEF, ni le fait de fermer sa gueule et de courber le dos.

J'essayais juste d'expliquer mon point de vue, qui n'engage évidemment que moi : Si certaines personnes ont la retraite à 50 ou 55 ans, alors que les autres l'ont à 60 ans, tant mieux pour eux, je ne demande pas à ce qu'ils continuent jusqu'à 60, mais j'ai du mal à comprendre qu'ils exigent encore plus. Arrivé à un certain points de privilèges et d'acquis, j'estime qu'il faut arrêter de se plaindre. Je ne vous demande heureusement pas d'être de mon avis.

Ne bossant pas à la SNCF, je suis évidemment mal placée pour juger de la dureté du travail et du fait que l'abaissement de l'âge de la retraite soit justifié ou non. Seulement, je connais plusieurs personnes qui y travaillent, qui s'estiment plus ou moins privilégiées par rapport à certaines autres professions. Ce sont des gens qui font leur boulot, qui ne soutiennent pas systématiquement tous les mouvements de grève. Ils estiment que leurs conditions de travail sont satisfaisantes, la paye en conséquence des efforts fournis et les récupérations adéquates (ce sont des conducteurs de train, donc parfois amenés à travailler de nuit). Ils sont les premiers à gueuler contre l'"esprit" de grève qui existe à la SNCF. Peut-être font-ils figure d'exception certes...

Maintenant, si certains profitent de la moindre occasion, du moindre sujet pour dériver sur tous les sujets qui les irritent (je vois en effet mal le rapport entre la grève à la SNCF et star académy par exemple...), je comprends qu'on voit dans mon premier message l'"acceptation de tout sans rien dire". Chacun est libre d'interpéter comme il veut. Un forum c'est fait pour débattre, alors débattons. J'attends vos arguments qui pourraient me faire changer d'avis et qui me feront peut-être enfin soutenir les grèvistes de la SNCF. Car au-delà du fait, que vous soulignez tous, que nous avons le droit de grève et qu'il faut en profiter, quelles sont les revendications parmi celles de la SNCF que vous trouvez justifiée ?”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 22 janvier 2004 à 20h46
Réponse de Isaac
“Voilà un argument, trouvé sur le site de LCI( télé tout info du groupe TF1 qu'on ne peut pas accuser d'être vendu aux syndicats, vus les contenus de ses journaux).Certains syndicats y expliquent que les salaires des employés SNCF n'ont pas été suffisamment revalorisés.Deux augmentations de 0,5% sont prévues en 2004,et rien pour rattraper l'année 2003 qui a été sans augmentation, alors que l'inflation en france a atteint plus de 2% cette année, et fera sans doute de même l'année prochaine.
Ce qui veut dire que finalement, il y a une baisse réelle de pouvoir d'achat, même s'il n'y a pas de baisse de salaire.Or, si on ne remplace pas les départs en retraite, on va donc demander à chaque employé de travailler plus.
Il faudrait donc qu'ils acceptent de travailler plus qu'avant, pour avoir moins de pouvoir d'achat.
Je comprend que ça les énerve.Moi, ça m'énerverait.
C'est vrai que tous, loin de là n'ont pas fait grève.
Alors voilà ce que je propose :on n'augmente que ceux qui ont fait grève.Ils seront contents et la grève s'arrêtera.
Les autres, ils seront contents aussi, puisqu'ils le sont déjà et trouvent que leur situation est bonne.
C'est pas génial ça ? Avouez que ça vous la coupe!
Et dans le privé on devrait faire pareil !!Bordel,Faut que j'en parle à Ernest-Antoine, on va être les rois du monde !
Message personnel:
" Nénesse, si tu glandes sur le net entre deux licenciements et que tu lis ce message, appelle-moi,je tiens l'idée qui va faire de toi l'ami de la CGT,et sans te couter trop de ronds.Ou plutôt essaye de joindre JP à Matignon, et passez à la baraque, je fournis le pastaga et les curly.N'en parle pas à Nico, il serait capable de me piquer l'idée pour se faire de la pub."

actualités BesançonEnvoyée le jeudi 22 janvier 2004 à 22h58
Réponse de hervé
“Je ne vais pas essayer de te faire changer d'avis car je pense que c'est impossible mais je tenais quand meme à te dire que les cheminots sont maintenant pratiquemment les seules à se battre pour conserver un maximum d'emploi dans leur entreprise. Celle-ci embauchera peut-etre demain ton fils ou ton petit fils et à ce moment la, tu seras, je suis sur, tres heureux pour lui.”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 5 décembre 2004 à 21h15
Réaction de Angel
“Moi je m'en fout il n'y a pas de chemin de fer sur mon îles (enfin si une vieille micheline qui met au moins 6 heures pour faire Ajaccio îles rousse)et pûis de toute façon ici ils sont tellement virulants au travail que l'on à toujours l'impression qu'ils sont en grève.
Mais en tous les cas merci à tous je me suis bien divertie en lisant vos remarques. ”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 22 janvier 2004 à 15h39
Réaction de Franzou
“Ces pauvres fonctionnaires et assimilés qui se plaignent du manque d'augmentation de leur pouvoir d'achat!
Moi, je (sur)vis avec l'ASS, alors que suite au passage à l'euro, tout a augmenté de façon significative! Et figurez-vous que lorsque j'ai été viré par le repreneur de ma boite, nos payes ont été très légalement recalculées de manière à ce que, après 12 ans d'expérience, je gagnais moins qu'en débutant!
Et en débutant, avec une obligation de connaissances et de se tenir au courant de l'actualité par moi-même:revues,émissions, salons, je gagnais moins qu'un éboueur débutant et avec beaucoup moins d'espoir d'augmentations futures. Si je l'avais su avant...
Ensuite les administrations dont je dépendais (CAF, ASSEDIC, IMPOTS) etc. m'ont très régulièrement plantés mes dossiers, et çà continue:actuellement j'ai 2 accusés de réception en cours suite des erreurs énormes concernant du fric.
Ceci dit, je suis d'accord avec Angel!!!”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 23 janvier 2004 à 14h21
Réponse de Isaac
“Si je comprends bien,vous avez été victime d'employeurs privés, votre ASS est faible et le sera de plus en plus car le MEDEF veut réformer le système d'indemnisation.
J'ai l'impression que vos principaux problèmes sont venus d'un système économique aux règles trop libérales et ce sont les administrations ( qui elles non plus ne sont pas infaillibles ) qui font l'objet de vos reproches.
C'est marrant, quand y a un train en retard, un papier perdu, on accuse l'administration,les lourdeurs, les fonctionnaires, on fait des sujets à la télé...on parle du privé, si efficace,si souple, si attentif à son "client".
Par curiosité, parmi ceux d'entre vous qui utilisent un ordinateur, dès que l'un de vos logiciels plante ou qu'une pièce lâche, est-ce que vous en concluez immédiatement que les entreprises privées sont des machines méprisant leurs clients et que leurs employés sont tous des incapables trop payés, du programmeur au poseur de vis ?
Réclamez-vous leur nationalisation immédiate ?
A mon avis non.
Vous allez me dire que vous allez chez les concurrents, ce qui n'est pas possible avec les administrations.
Et si pour chaque produit commercialisé dans le monde, il y a eu au moins UN problème (assez probable non ?)qu'en concluez-vous ? Que la concurrence, la privatisation,la performance, ça ne marche pas toujours ?
Non, je vous connais,vous n'allez pas dire ça.Vous allez finir par en prendre votre parti, et attendrez le prochain problème avec un service public pour déverser toutes vos frustrations d'un coup.
Heureusement qu'il y a des fonctionnaires dans ce pays, pour vous permettre de vous défouler.Le bouc émissaire, ça soulage.Après qui iriez-vous hurler si on vous les enlevait ?
Je précise que je ne suis ni fonctionnaire ni employé par une entreprise nationalisée”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 23 janvier 2004 à 17h26
Réaction de Frédéric Moreau
“Le rapport avec la starac ? C'est le lavage de cerveau dont témoignet la majorité des posts de ce topic qui fait que chacun relaie la propagande patronale alors qu'il souffre lui-même de sa politique.
Celui qui me prouvera que les fonctionnaire ou agents du service public sont ous des fainéants ne sont pas encore nés. L'avenir du service public du rail devrait préoccuper tout le monde, et puisque certains pestent contre la gène occasionnée il faut savoir que ça risque d'être le quotidien quand tout sera privatisé. Sans parler de la pollution du "tout bagnole". Il faut faire du rail une grande cause nationale, sinon ça fera comme le tramway : dans 50 ans, on remarquera qu'on s'est trompé et on reprendra tout à zéro... remarquez, il y aura encore du fric à se faire.”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 23 janvier 2004 à 15h52
Réponse de Gigi
“Merci pour le lavage de cerveau :-)
Donc, quand on n'est pas de votre avis, on a subi un lavage de cerveau... Belle conclusion
Et pour résumer le reste, si on est contre la grève SNCF, c'est qu'on "relaie la propagande patronale". Est-ce que si on est pour on "relaie la propragande syndicale" ?
Et ce n'est certainement pas parce qu'on est contre la grève que l'on ne se soucie pas de l'avenir du service public du rail, au contraire...
Mais je vois que chacun a son avis, et reste fermé à toutes propositions du "camp adverse".
Sur ce, je vous laisse penser que je suis une grande fan de la Starac si ça peut vous rassurer quant à l'état de mon cerveau.
Bon week end à tous”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 25 janvier 2004 à 12h56
Réaction de Trinity
“A propos de service public, je devais renouveller ma carte d'identité et j'ai été très surprise des horaires de la mairie de besançon qui ferme avant 18h et est fermée le samedi après-midi comment faire lorsque l'on travaille??
Pareil pour la poste où les horaires ne sont vraiment vraiment pas pratique du tout!
Biensur ce n'est pas la faute des employés de la ville qui suivent les horaires qu'on leur fixe mais ne serait-il pas possible de faire un peu bouger les choses avant que Besançon ne coule completement?
A propos j'ai entendu que la fnac devrait s'installer après les travaux ilots pasteur c pas 1 bonne nouvelle ça???”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 26 janvier 2004 à 09h09
Réaction de novacat
“Puisque tout le monde en veut à "l'état", pourquoi est-ce que les employés de la SNCF n'emploient pas une méthode plus radicale ? Plutot que de faire grève, pourquoi ne pas faire voyager tout le monde pour gratuit ?!!!
Etant donné le manque à gagner, je suis sure que les "enfarinés" écouteraient tout le monde plus vite et d'une oreille beaucoup moins dure !”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 26 janvier 2004 à 16h00
Réaction de iznogoud
“plusieurs réaction venat de la part d'un agent d'exécution:
1/ "pas de hausse du pouvoir d'achat avant 2004" était une des clauses d'un accord signé par un syndicat majoritaire de la sncf, ce même syndicat qui rale parce que cette année la direction ne ratrape pas le manque à gagner : falais y penser avant de signer l'accord (=> bien choisir son syndicat)
2/ il est clair que ceux qui soufrent le plus de lavage de cervaux "à la star ac" sont les syndiqués sncf du fameux syndicat majoritaire (je le nome pas volontairement), car ils sont encore persuadé que le projet de loi sur les retraites du mois de juin nous concerne nous cheminots. La grève étais une grève de solidarité que ceux qui veulent ou peuvent être solidaire le soit, mais qu'on n'en veuillent pas à ceux qui use du "droit de travailler", qui font d'autre choix : ils ne sont pas concernés par ce projet. Quand on en viendra à nous, la il faudra se mobiliser, la oui la grève seras necessaire. Mais de grâce, réfléchissons avant de lancer un mouvement, ne faisons pas grève par tradition, et assumons nos choix plûtot que d'en vouloir à ceux qui ne font pas les mêmes. On ne peut pas tous désirer la même chose.
3/ pour la sécurité des passager entre autre et d'un point de vu légal, ils nous est impossible de faire voyager les clients gratuitement, en cas d'accident personnes ne serais couvert.
bonne réflexion, ”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 27 février 2004 à 14h17
Réaction de hervé
“La jalousie est un vilain defaut qui fait peut etre reculer son voisin mais qui ne fait pas avancer sa situation personnelle. Mais comme le voisin a retrogradé dans ces acquis et tout le reste mais que je n'ai rien gagné, je suis content. Triste réflexion!!!!”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 5 décembre 2004 à 21h21
Réaction de celine
“Gros blaireau, tu y crois encore à cette fameuse prime de charbon ? Si tu parles du fameux mail qui a circulé partout il y a 2 ans, il serait temps de te tenir au courant. Ca fait 30 ans qu'elle n'existe plus !”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 18 février 2005 à 19h29
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr