La Présidente de Franche-Comté en colère contre la SNCF

Depuis quelques mois, Marie-Guite Dufay est entrée en croisade contre la SNCF. Hausse des tarifs, retards ou suppression de trains, promesses d\'améliorations non tenues... la Présidente de Franche-Comté a fort à faire!
Après avoir envoyé plusieurs courriers à la direction de la SNCF, elle envisage de cesser de payer ses mensualités.

Depuis la mise en service du TGV Rhin-Rhône le 11 décembre dernier, les dysfonctionnements se multiplient en Franche-Comté. Problèmes de correspondances, navettes non adaptées aux personnes à mobilité réduite, wagons surpeuplés et tarifs en hausse viennent s\'ajouter aux habituels retards et suppressions de trains.
Marie-Guite Dufay a déjà signalé ces problèmes par des courriers à la direction de la SNCF. Celle-ci avait promis des améliorations après un nécessaire rodage. Or rien ne semble avoir changé, le taux de dysfonctionnement atteignant 44% sur certaines lignes (et 22% en moyenne).

Lassée de payer pour un service aussi peu fiable, Marie-Guite Dufay envisage de cesser les paiements à la SNCF, qui atteignent 90 millions d\'euros en 2012.
Elle a décidé de laisser un délai d\'un mois à la SNCF pour améliorer la situation, après quoi elle \"s\'autorisera à suspendre les paiements\".
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?