Doubs : La preuve par 2

A croire qu\'en ce dernier week-end le \"2\" était décidément à l\'honneur en Franche-Comté, outre le périple vécu hier par deux enfants de 2 ans à Vesoul, deux autres événements notables ont pareillement fait l\'actualité dans le Doubs en mettant ce même chiffre à l\'honneur !

Vendredi puis samedi, tout aura commencé par un double attentat à la peinture, ayant visé les radars fixes d\'Etouvans et d\'Amagney. Soit d\'ailleurs le deuxième ravalement de façade recensé sur ce second appareil depuis le début du mois.

Quant à ce dimanche, c\'est pour avoir roulé à une vitesse deux fois supérieure à celle normalement autorisée (180 km/h au lieu de 90) qu\'un automobiliste se sera fait flasher entre Besançon et Saint-Vit. Une infraction commise après 22h par un jeune homme de 22 ans… dont on ignore par contre si le nombre de points restant sur le permis était lui-même égal à deux, avant que les gendarmes ne le lui confisquent.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?