La vengeance se mange froide à Valentigney

Même en pleine chaleur estivale, la vengeance est un plat qui se mange froid. Deux ans plus tard en ce qui concerne la violente agression qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche à Valentigney, dans le Pays de Montbéliard.

Vers 3h du matin, un jeune homme de 29 ans aperçoit deux connaissances sur la place Godard, à Valentigney. Il y a deux ans, cet homme a eu un différend avec la cousine de l\'un des deux individus. Depuis, tous trois sont à couteaux tirés.
Le jeune homme décide de profiter de cette rencontre fortuite pour crever l\'abcès. Il s\'approche donc du duo avec des intentions de réconciliation.
Le pauvre n\'aura toutefois pas le temps de plaider sa cause : il est accueilli par une volée de coups de poings, de pieds, et de canette. Ses agresseurs ont notamment visés sa tête.

La victime a été hospitalisée. Le médecin lui a prescrit une incapacité totale de travail de 10 jours, qui devra probablement être prolongée.

Les deux agresseurs avaient beaucoup bu ce soir-là. L\'un, âgé de 26 ans, avait 2,08 grammes d\'alcool par litre de sang. Son copain de 24 ans a quant à lui refusé de se soumettre au dépistage.
L\'un des hommes prétend qu\'il n\'a rien fait; la victime affirme toutefois avoir été frappée par les deux individus.
Ces derniers sont actuellement en garde à vue prolongée. Ils seront probablement jugés cette semaine, en comparution immédiate.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?