Morteau : L’alcool barbare

Pour avoir picolé toute la nuit, il ne pouvait en vouloir qu\'à lui-même de beugner sa voiture au cours d\'une manœuvre. Et pourtant, en ce matin du 1er novembre 2012 à Morteau, sur la place du Champ de Foire, c\'est sur un malheureux quinquagénaire qui rejoignait innocemment la gare au même moment que ce sombre individu aviné avait aussitôt choisi de passer ses nerfs avec un compagnon de beuverie.

Rouant de coups la victime qui finissait par tomber au sol, tous deux lui avaient entre autres infligé un sévère traumatisme crânien synonyme de 16 mois d\'ITT. Une sauvagerie pour laquelle les agresseurs, interpellés après un an d\'enquête et depuis maintenus en détention provisoire, étaient jugés en fin de semaine dernière.

Enfermés dans un commun mutisme, ils auront tout juste déclaré ne se « rappel[er] de rien ». Ce qui n\'a pas facilité la tâche de leurs avocats, déjà guère aidés par leurs casiers judiciaires longs comme le bras. Et notamment pour des faits similaires…

Ainsi condamnés sans grande surprise, les deux prévenus ont écopé de 40 mois de prison ferme (moins les 17 déjà purgés) complétés d\'une obligation de soins, de 2 ans de mise à l\'épreuve, de l\'interdiction de séjourner à Morteau, et du paiement de dommages et intérêts à la victime, aujourd\'hui invalide à 27 %...

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?