Pontarlier : L’alcool lui monte au nez

Refuser l'entrée d'un bar à une personne qui en a visiblement déjà fait la tournée, tout le monde sera d'accord pour dire que c'est une bonne chose. Sauf peut-être quand l'ivrogne en question, contrarié de ne pouvoir se torcher à sa guise, ressent alors un profond sentiment d'injustice. Comme c'est arrivé vendredi soir dernier à Pontarlier.

Non content en effet qu'on le prive d'un coma éthylique, un homme de 23 ans s'est déchaîné par vengeance sur les rétroviseurs d'une demi-douzaine de voitures stationnées aux abords de l'établissement.

Mais quand bien même casser des glaces pour compenser un manque de verres ne manque pas d'une certaine logique, cela ne l'aura pas plus aidé à étancher sa soif. Bien au contraire.

Interpellé par la police, il n'aura pas eu d'autre choix que de décuver en garde à vue…

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?