Besançon : L’amour est dans le blé

Comme dans les comédies romantiques, c'est en croisant son regard dans un bus que tout aura commencé en février dernier. Hélas, ce que ce jeune Planoisien ignorait alors, c'est que son « coup de foudre à Besançon » n'était lui aussi qu'une pure fiction, une histoire à l'eau de rose avant tout destinée à finir en eau de boudin…

Généreux en cadeaux et bouquets de fleurs, il l'apprenait très vite à ses dépens en faisant la connaissance des quatre meilleures amies de sa nouvelle compagne : lesquelles auront effectivement fait preuve toutes les cinq d'une grande complicité pour lui… soutirer de gré ou de force 14 000 euros en un mois et demi.

Convoquées hier devant la justice, elles étaient ainsi jugées pour extorsion, séquestration, violences et abus de faiblesse à l'encontre de ce malheureux jeune homme souffrant déjà bien assez d'une maladie dégénérative osseuse. Des faits pour lesquels le parquet a requis de la prison ferme pour deux d'entre elles et du sursis pour les trois autres, dans l'attente des délibérations du tribunal en septembre prochain…

.
Publié le jeudi 21 août 2014 à 13h57

Confirmez-vous la suppression ?