Sochaux (25) : L’amour plus fort que tout

S\'aimer dans la santé comme dans la maladie, telle est l\'une des promesses que se font les mariés. Un engagement facile à tenir quand grippe et gastro sont les seuls maux qui émaillent la vie de couple, mais autrement plus difficile à respecter quand l\'un des époux manifeste au fil du temps des troubles plus dangereux. Comme dans cette famille de Sochaux, où dimanche matin la situation a tourné au tragique…

Dépêchés en urgence vers 6h30 par les enfants du couple (deux adolescents et un majeur), les secours auront en effet dû prendre en charge le père, brûlé au deuxième degré sur près de la moitié du corps par sa femme, schizophrène avérée, qui l\'aura aspergé d\'eau bouillante pendant qu\'il dormait, sous prétexte qu\' « il [lui] a[vait] mis un virus dans l\'oreille ».

Une \"explication\" sans queue ni tête qui a donné lieu sans préavis à l\'internement de la mère de famille en unité psychiatrique, tandis que son mari, dont les importantes brûlures nécessiteront peut-être des greffes de peau, a... refusé de déposer plainte contre elle.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?