Sortie-Besançon : L’art de se triturer les méninges

De loin, on croirait voir des Post-it géants. Mais à mesure que l\'on s\'en approche, les étonnantes toiles monochromes d\'Olivier Filippi, déclinées sur deux tailles, laissent apparaître tout en haut de petites formes anguleuses, comme vous pouvez le constater ici et .

Comment ça \"et alors\" ? Vous trouvez que ça ne casse pas trois pattes à un canard ? Pour être tout à fait honnête, nous non plus. Sinon, vous pensez bien qu\'on n\'aurait pas attendu le dernier moment pour vous en parler ! Car après un mois de présence à la Toshiba House de Besançon, c\'est en effet aujourd\'hui même que cette exposition se termine.

Autant donc vous dire que si vous tenez absolument à vérifier que « le [plus grand des deux] tableau[x] semble moins net et moins sûr de lui comme si cette amplification lui avait fait perdre sa définition en faisant ainsi bégayer sa radicalité » (dixit le plasticien Hugo Schüwer-Boss), il ne va pas falloir traîner !

Une diversion
Exposition d\'Olivier Filippi
Du 20 juin au 17 juillet 2015
Toshiba House
21 rue du Polygone à BESANCON


.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?