Jura : Sitôt repassé, sitôt reperdu

D'après l'adage bien connu, chat échaudé craint l'eau froide. Ce qui, dans quelques rares situations, peut à la fois être mensonger et tout à fait exact. Prenons pour exemple très concret cet automobiliste jurassien pris en défaut dernièrement par les gendarmes de Courlaoux, non loin de Lons-le-Saunier.

En considérant qu'il venait tout juste de réobtenir son permis après avoir déjà commis par le passé une longue série d'infractions au code de la route, on ne peut pas vraiment dire de prime abord que notre homme illustre au mieux ce célèbre proverbe. Et pourtant, vu que c'est toujours pour ivresse au volant qu'il s\'est fait pincer, on peut clairement affirmer que l'eau n'est pas son élément…

Et ce paradoxe est bien regrettable ! Parce qu'il devra par conséquent repasser une troisième fois par la case auto-école.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?