Le Beaujolais nouveau 2008

Le beaujolais nouveau millésime 2008 s’annonce bien ! En effet, après un mois de septembre frais et ensoleillé, les raisins récoltés étaient parfaitement mûrs et sains. La conséquence directe sera sur le goût de ces primeurs : des vins fruités aux arômes de framboise et de cassis typiques du cépage Gamay et une bouche facile aux tannins souples.
Le Beaujolais Nouveau est un vin simple et convivial. Il est à déboucher sur des charcuteries fines (proximité de Lyon aidant), un fromage de chèvre, une andouillette, une pièce de viande rouge grillée ou tout simplement à l’apéro avec quelques copains. Vous pouvez tenter un peu de nouveauté avec un carpaccio de thon rouge par exemple.
Enfin, n’oublions pas que le troisième jeudi de novembre ne célèbre pas uniquement la sortie du beaujolais mais de toutes les appellations primeurs, c’est donc l’occasion de goûter ce qui se fait ailleurs. Citons pour les plus connues : les Côtes du Rhône et Gaillac pour les rouges, et les Muscadet et Mâcon-Villages pour les blancs. A noter depuis l’an dernier que le Beaujolais nouveau se décline maintenant en Rosé… A déguster avec curiosité mais aussi avec modération !
DIETSCH-VOLKRINGER Laurent
Sommelier-Caviste, Ets FEUVRIER – Les Caves de la Butte
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?