Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
18
Besancon
Mar
24
Mer
17
Jeu
21
Ven
24
CPAM
 
Toute l'actualité
 Le centre commercial n'est pas le bienvenu à Avanne-Aveney
Envoyer à un ami par email

La municipalité d'Avanne-Aveney a lancé un projet de construction d'une Zone d'Activité (ZAC) à l'entrée du village. Celle-ci comprendrait un supermarché de 998m² du groupe Colruyt, une galerie commerciale, un restaurant, un hôtel et des bureaux à louer.
Cette nouvelle ZAC ne fait pas que des heureux parmi les habitants. Une association a même été créée pour dénoncer ce projet et tenter d'annuler le permis de construire du supermarché.

Dans un récent communiqué, Entraide Citoyenne s'inquiète pour l'avenir d'Avanne-Aveney : "Alors que de nombreuses communes s'efforcent aujourd'hui de favoriser sur leur territoire la création ou le maintien de commerces de proximité et de réserver des terrains pour une agriculture de proximité, le conseil municipal a choisi de suivre les intérêts d'un lotisseur et d'investisseurs privés avec la construction d'un supermarché (et non d'une superette comme on l'entend encore du côté de la mairie) qui concurrencera les commerçants actuels, acteurs d'une vie au centre du village. La boulangerie, le boucher-traiteur et le coiffeur sont ainsi condamnés à s'effacer au profit d'une zone excentrée."
Cette ZAC semble d'autant plus inutile que le village est situé à 10 minutes en voiture de trois autres centres commerciaux : Planoise-Ile de France, Planoise-Cassin, et Chateaufarine.

Le 1er avril dernier, le tribunal administratif de Besançon a décidé de ne pas donner suite aux recours de l'association Entraide Citoyenne et des commerçants du village. Il a jugé que l'objet de cette association était "trop général pour justifier d'un intérêt à demander l'annulation du permis de construire Colruyt".
Or Entraide Citoyenne dénonce un non-respect de la réglementation en matière d'urbanisme commercial. L'association reproche également à la municipalité son absence de transparence dans ce projet.

Une pétition contre la ZAC avait permis de récolter plus de 500 signatures (la commune compte 2703 habitants). La désapprobation des électeurs ne devrait toutefois pas décourager la municipalité, qui avance pour argument que bientôt, la ménagère d'Avanne-Avaney pourra "acheter des fleurs dans la future zone commerciale"...

Laure Godey
actualités Besançon Publié le vendredi 7 mai 2010 à 11h14
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de magdalena25
“C'est vrai qu'il y a vachement besoin de construire encores d'autres supermarchés...... Ils feraient mieux de monter des projets pour maintenir les commerces de proximitrés au lieu de magouiller avec des promoteurs....”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 7 mai 2010 à 12h37
Réaction de voltaire25-30309
“quand l'interet du porte feuille prime sur celui de la vie commerciale d'un village ces enflures prefere la monnais et apres ce maire va se plaindre que son village est mort et aux anciens qui ne peuvent se déplacer il y a pensé, surement pas.”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 7 mai 2010 à 17h57
Réaction de gerard25
“Il est à l'entrée d'Avanne du côté de Planoise. Autant dire que sa zone de chalandise sera sur les deux lieux. Les petits commerces disparaissent. On à mis en avant la création d'emploi des supérettes et autres "grands commerce" et mis sous le boisseau les pertes d'emploi du fait de la disparition du petit commerce.
Cependant, sur Besancon les épiceries de quartier peuvent vivre. Les conditions de travail sont sévères (horaires) mais elles tiennent. De plus, un atout du petit commerce tient à la compétence et au conseil. Trop souvent nous trouvons dans les grandes surfaces des "drouilles", alimentaires ou autre. En clair des arnaques sous de beaux emballages. L'orientation de l'épicier de quartier peut se faire sous le label de la qualité et de l'honnêteté, car dire que les grandes surface le sont en proposant délibérément des "boites d'eau" ou "d'air" mais pleines de couleur sur l'emballage particulièrement soigné et recherché, y compris pour les premiers prix, généralement décevant pour justement les raisons d'eau et d'air....
Donc le créneau "petit commerce" existe. Il lui manque quelques éléments (associations, contrôles pertinence des produits) pour qu'il revive. Et c'est pour bientôt.”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 7 mai 2010 à 20h47
Réaction de Rachida25
“Acheter, toujours acheter...... comme si "consommer, posséder" est le seul sens à la vie.
Nous avons plutôt besoin d'échanger nos savoir-faire.”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 9 mai 2010 à 21h12
Réaction de valentin25
“mouais... ils feraient mieux de construire des logements avec des loyers abordable...”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 10 mai 2010 à 11h46
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr