Le cimetière de Saint-Ferjeux en proie aux incivilités

Fleurs arrachées, croix renversées... : les délits commis au cimetière de Saint-Ferjeux peuvent sembler dérisoires. Mais aux yeux des familles, ces manques de respect envers les morts sont autant d'insultes injustifiées.

Depuis six mois environ, de nombreuses familles venant visiter des proches au cimetière de Saint-Ferjeux constatent des petites dégradations, la plupart du temps des fleurs arrachées. Certains ont renoncé à fleurir les tombes, d'autres ne veulent pas priver les disparus de ces marques d'affection.

La ville de Besançon, qui confirme que ce type d'incivilité est de plus en plus fréquent, réfléchit à des solutions. Faudra-t-il, comme dans les déchetteries, équiper les cimetières de caméras de surveillance?

R. Hingray
Publié le vendredi 24 juin 2011 à 16h44

Confirmez-vous la suppression ?