Le corps de l'A36 en cours d'identification

Vendredi soir, plusieurs véhicules ont heurté le corps d'un homme allongé sur l'A36, dans la forêt de Chailluz. Bien que la victime soit difficilement identifiable, il semblerait que les enquêteurs aient une piste sérieuse.
Les circonstances de sa mort sont en revanche toujours aussi floues.

Le seul indice utilisable était une carte de bus, retrouvée sur les lieux de l'accident. Celle-ci appartient à un jeune bisontin d'une trentaine d'années, fragile psychologiquement, et dont la famille est sans nouvelle depuis jeudi soir.
Des analyses ADN sont en cours. Elles seules pourront permettre de confirmer l'identité du corps.

Il est plus difficile d'établir les circonstances du drame. Il est probable que la victime soit tombée sur l'autoroute depuis le pont de Braillans, qui surplombe l'A36. Etait-ce un accident ou un geste désespéré?
Une autre interrogation des enquêteurs concerne la façon dont cet homme s'est rendu dans le bois de Chailluz. Aucun véhicule abandonné n'a été retrouvé à proximité. A-t-il alors été déposé par quelqu'un?

Un appel à témoin est toujours lancé afin de tenter de reconstituer les circonstances exactes de ce drame.
Les éventuels témoins peuvent contacter le 03 81 21 53 17.

Laure Godey
Publié le mardi 26 janvier 2010 à 14h34

Confirmez-vous la suppression ?