Le couscous n'était pas frais à Condes

Ils étaient venus s'amuser à une couscous party organisée par le camping de Condes, dans le Jura; ils ont fini la soirée dans les toilettes pour les plus chanceux... et à l'hôpital pour les autres.

Une soixantaine de campeurs a en effet été victime d'une intoxication alimentaire après avoir mangé du couscous samedi soir, lors d'une soirée spéciale.
La fête avait été agréable, mais au cours de la nuit les convives ont été pris de nausées, de vomissements, et de troubles digestifs.
A tel point qu'au petit matin, le directeur du camping a alerté les pompiers, qui se sont rendus sur les lieux accompagnés par une équipe du Smur, une brigade de gendarmerie et une infirmière sapeur-pompier. Quatre ambulances, un véhicule de transport de personnel et une voiture de commandement étaient également sur place. Un dispositif aussi impressionnant que rassurant pour les malades.

Les symptômes avaient déjà disparu chez certains des vacanciers. Les autres (une quarantaine) ont été examinés sur place, et huit d'entre eux ont été hospitalisés, sans que leur état n'inspire toutefois d'inquiétude.

Premier incriminé, le couscous pourrait pourtant ne pas être le responsable de cette intoxication. Aucun enfant présent à la soirée n'a en effet été malade.
Il se pourrait donc que le coupable soit le vin. Une enquête est en cours afin d'identifier le germe toxique.

Quant aux campeurs, ils gardent le sourire malgré leur mésaventure : "Le médecin nous a surtout conseillé de nous réhydrater et on nous a distribué des bouteilles d'eau. Enfin, c'est quand même dommage que le pastis n'ait pas été fourni avec! " regrette l'un des malades.

R. Hingray
Publié le lundi 19 juillet 2010 à 10h46

Confirmez-vous la suppression ?