Le Grand Besançon dans la French Tech… Mais pourquoi ?

La nouvelle est tombée il y a quelques jours. Le Grand Besançon est reconnu comme un territoire dynamique et innovant dans les nouvelles technologies. Mais pourquoi ?

La French Tech est un coûteux label qui ne sert pratiquement à rien. Sa vocation est de fédérer les entreprises autour de compétences communes (le numérique en principe et les secteurs innovants plus généralement) pour attirer les investisseurs et les subventions.

En effet, après avoir été rejeté il y a quelques mois de cela un nouveau dossier a été envoyé au ministère pour faire figurer Le Grand Besançon parmi les villes qui bénéficient du label French Tech. Une première candidature avait déjà été déposée en juin 2015. Ce dossier était étoffé et constitué de 430 entreprises qui représentaient 1800 emplois. Pourtant, le Grand Besançon n\'avait pas été retenu par nos élites nationales et pour cause : rien d\'affolant ne se passe au niveau du numérique bisontin.

C\'est là qu\'il s\'est passé quelque chose d\'intéressant. En s\'apercevant du retard de la France en matière d\'entreprise numérique (non le Minitel n\'est pas l\'égal de Facebook, Youtube ou Google), le label French Tech s\'est étendu à des domaines de compétences plus larges.

Le Grand Besançon a donc fait son entrée comme « réseau thématique » du domaine du médical en raison de ses compétences en matières de nouvelles technologies médicales développées autour de Besançon.

On peut donc penser que cette reconnaissance ne fera pas émerger le prochain Pokémon Go, Facebook, Snapchat ou Microsoft. Mais, on peut espérer pouvoir contribuer aux progrès médicaux.

Même si cela ne servira sans doute à rien, on fait toujours mieux que le « réseau thématique » de Dijon, qui vient de recevoir un label lui aussi… Celui de « Food Tech », pour leur très bonne moutarde sans doute.

Pour une fois qu\'on est plus utile que Dijon, on ne va pas se plaindre !
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?