Besançon : Le plein de (mauvaises) surprises

En installant la semaine dernière un magnifique sapin chétif sur la place de la Révolution, la ville de Besançon a commencé avec un peu (beaucoup) d\'avance sa métamorphose pour les fêtes de fin d\'année. Un changement d\'ambiance qui, depuis mardi, s\'est tout autant accompagné d\'une série d\'animations. Mais… dans un esprit bien différent de celui de Noël.

Alors que nous avons déjà eu l\'occasion d\'évoquer la première dans un précédent article, la seconde a eu lieu mercredi soir, à l\'initiative d\'un homme de 29 ans… ayant fracturé le nez de sa compagne à coups de balai, avant d\'être interpellé devant l\'hôpital Minjoz, où il avait poursuivi la malheureuse.

Datée de vendredi matin peu après 8h, cette fois aux abords des locaux administratifs d\'une banque du secteur Témis, la troisième aura eu pour objet le braquage d\'un convoyeur de fonds par deux individus armés d\'un revolver et repartis avec une dizaine de sacs contenant pour l\'essentiel des lettres et des chèques.

Quant à la suivante, c\'est non loin de là, avenue Léo Lagrange, qu\'elle aura été signalée samedi en début de soirée… par des passants inquiets d\'entendre siffler des balles. En l\'occurrence celle d\'une carabine à plomb avec laquelle un jeune homme de 22 ans tirait sur la voie publique depuis son appartement. Il a été placé en garde à vue.

Enfin ce dimanche, c\'est pour un feu de voiture un peu moins original que les pompiers auront été sollicités en fin d\'après-midi dans le quartier Saint Claude.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?