Le scandale du stationnement à Besançon

Il y a une semaine, vous avez sûrement remarqué des petits papillons blancs flotter sur les pares brises des voitures stationnant à Chamars…



Il s'agissait en fait de procès verbaux dressés par la police municipale, amendes forfaitaires de 35 euros pour stationnement gênant. Alors même que sur la cinquantaine de procès verbaux dressés, seuls une dizaine avaient vraiment lieu d'être…



Alors un conseil, garez-vous sur un emplacement signalé au sol par des traits blancs. Mais ne confondez pas avec les excréments de pigeons qui jonchent le sol et n'essayez pas de vous garer sur une place aux traits à moitié effacés par le temps.



Et le stationnement payant ? Difficile aussi de vous garer dans les parkings du centre ville après 10 heures… Et avec une rentrée riche en manifestations culturelles, les parkings affichent très souvent complets…



Quelles solutions ?
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?