Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
21
Besancon
Mer
33
Jeu
36
Ven
35
Sam
34
CPAM
 
Toute l'actualité
 Le suicide d'un agent de l'ONF était dû à ses conditions de travail (direction)
Envoyer à un ami par email
L'Office national des forêts (ONF) a reconnu que le suicide d'un de ses agents en décembre 2009 à Poligny (Jura) était imputable à ses conditions de travail, ce qui constitue une première, a-t-on appris vendredi auprès du syndicat SNUPFEN et de la direction.

Le directeur général de l'ONF, Pascal Vine, a reconnu cette semaine, lors d'un comité central d'hygiène et sécurité (CCHS) à Paris, que le suicide du garde forestier Jean-Paul Marchand était assimilable à un accident du travail, précise dans un communiqué le Syndicat national unifié des personnels des forêts et de l'espace naturel (SNUPFEN).

L'agent s'était tiré une balle devant son lieu de travail avec son arme de service. "Ce sont les conditions d'exercice de son travail" qui l'ont conduit à mettre fin à ses jours, note le syndicat.
Selon Véronique Barralon, responsable SNUPFEN qui siège au CCHS, M. Vine s'est appuyé, pour prendre cette décision, sur une enquête interne qui a démontré la "souffrance" et le "manque de reconnaissance professionnelle" dont souffrait M. Marchand.

Cette reconnaissance est "importante pour la famille, pour les agents", et permet notamment "la prise en charge par l'ONF d'un certain nombre de frais" et le versement d'indemnisations, a indiqué le directeur général à l'AFP.
"Ce qui ne veut en aucun cas dire que l'ONF est responsable", a-t-il ajouté, en précisant que la veuve avait été déboutée dans le cadre d'une procédure judiciaire contre l'ONF au sujet de la responsabilité de l'office.

Depuis 2005, l'ONF a comptabilisé 20 suicides de salariés (15 de fonctionnaires et 5 d'ouvrier forestiers).
L'ONF, qui emploie 6.800 fonctionnaires et 3.200 ouvriers forestiers, a lancé début janvier 2011 une démarche de prévention des risques psychosociaux, qui passera notamment par une série de "cinq à dix actions prioritaires".

L. L.
actualités Besançon Publié le lundi 17 janvier 2011 à 09h49
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de gerard25
“La reconnaissance. C'est un carburant vital pour toutes les personnes.
Dire à quelqu'un que vous aimez ce qu'il a fait ou fait et le dire d'une manière totalement sincère est très bénéfique.
Pour celui ou celle qui l'entend et aussi pour celui ou celle qui fait cet acte de reconnaissance. Il ou elle y gagne estime et respect.
Essayez avec un enfant qui réalise quelque chose. Dites-le lui ou dites "j'aime bien ce que tu fais".
Essayez avec un adulte qui réalise quelque chose avec soin et application.

Et puis n'est-il pas dans le sens commun que rabaisser une personne n'est pas la bonne manière de se grandir ?

Vraiment cela vaut la peine de le faire. Avec sincérité.”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 17 janvier 2011 à 20h19
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr