Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
16
Besancon
Ven
26
Sam
26
Dim
30
Lun
31
CPAM
 
Toute l'actualité
 Le vendeur de roses de Besançon encore interpellé
Envoyer à un ami par email
 Géolocaliser

Siva, surnommé "le petit vendeur de roses" de Besançon, a une nouvelle fois été interpellé et conduit dans un centre d'expulsion.

Ce trentenaire indien a travaillé comme ingénieur informatique à Belfort et est officiellement marié à une Française (dont il serait toutefois séparé selon les autorités). Ses papiers n'ayant pas été renouvelés, il est devenu vendeur de roses dans les restaurants de Besançon il y a quelques années.
Siva a été interpellé et condamné à l'expulsion en juin 2010 puis en février 2011. Il avait alors refusé de quitter la France, avalant du shampoing pour ne pas prendre l'avion. Il vivait depuis caché à Besançon, susceptible d'être expulsé à tout moment.

Siva a été interpellé mardi à Belfort dans un jardin public. Il a été placé dans un centre de rétention en Alsace et devrait être prochainement reconduit en Inde.
Une manifestation de soutien a eu lieu le soir même devant la Préfecture. Deux autres sont prévues vendredi et samedi, afin de protester contre "l'acharnement" dont est victime le jeune indien et pour "exiger" sa régularisation.
actualités Besançon Publié le jeudi 8 mars 2012 à 15h55
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de gerard25
“M. Bayrou a parlé de cette question hier soir. Si l'émigration est un sujet sensible, il convient de regarder de plus près.
Sur les 200 000 personnes qui arrivent annuellement en France, 70 000 proviennent d'Europe. Sur ses 200 000 personnes arrivent nombre d'étudiants.
De plus, disait-il certaines entreprises en trouvent pas chez les français la main d'oeuvre nécessaire. En particulier dans les TP.
Il dit qu'il s'agit d'une imposture.

Pour en revenir à Siva, il semble bien qu'il soit victime d'une logique légale et administrative qui ne concerne que l’administration : pas le monde des humains. ”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 9 mars 2012 à 11h33
Réaction de nikles007-54349
“@Gerard25:

Sachez que les 70.000 immigrés européens sont comme les autres... pas de stigmatisation please.

Je ne connais pas d'étudiants qui viennent en France pour travailler dans le bâtiment.

Est-ce à la France de fournir des profs à des étudiants étrangers ?
Si nous avons trop de place, c'est que nous avons trop de profs ?

Quand Siva est venu en France, c'était pour une durée déterminée qu'il connaissait. Pas très réglo de faire le forcing une fois sur place.

Apres c'est de l'admin.”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 9 mars 2012 à 15h52
Réaction de djv2000
“@ nikles007-54349 :

Votre réaction ne vole pas bien haut, c'est le moins qu'on puisse dire.

Premièrement, les immigrés européens ne sont pas comme les autres : ils ont des facilités de déplacement, la possibilité de voter aux élections locales / européennes, et, par exemple, le droit de se présenter à un grand nombre de concours de la fonction publique française.

Les étudiants (environ 60 000) viennent en effet en France pour étudier. Si vous ne voyez pas l'intérêt d'accueillir des étudiants étrangers sur notre sol, peut-être voyez vous mieux l'intérêt pour les étudiants français de faire des études à l'étranger? Tout le monde vous dira que c'est un plus incontestable sur un CV, et il en est de même pour les étudiants étrangers qui après leurs études sont très nombreux à retourner dans leurs pays. Alors évidemment, on a le droit de vivre à côté de ses études : rencontrer des gens, créer des liens, des attaches, et parfois on souhaite rester dans son pays d'accueil... Pareil que pour les Français qui partent à l'étranger et qui finalement ne reviennent pas...

Et si un jour vous franchissez le seuil d'une fac, peut-être verrez vous des amphis pleins à craquer (surtout en médecine) et vous comprendrez que refuser aux étudiants de venir ne justifiera pas de recruter moins de profs...”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 9 mars 2012 à 17h52
Réponse de Sergent
“Il est vrai que voler dans les nuages,c'est mieux !”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 10 mars 2012 à 10h08
Réaction de magdalena25
“C'est vrai qu'il a une super belle vie d'être en irrégularité dans notre pays.... Si ses papiers n'ont pas été renouvellés c'est qu'il y a une raison, surtout si réellement à la base il est venu bosser et donc avec des qualifications.”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 12 mars 2012 à 10h01
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr