Besançon : Les années passent, les idiots restent

Dans la nuit du jeudi 31 décembre au vendredi 1er janvier, à l'heure où la plupart d'entre nous réfléchissaient à ces fameuses résolutions susceptibles d'améliorer notre quotidien (si tant est qu'on s'y tienne), un étudiant bisontin de 21 ans a pour sa part pris l'étrange décision de profiter du passage à 2016 pour… aggraver son cas.

Coutumier de la conduite sans permis, il lui aura suffi de prendre le volant cette nuit-là, et de tomber sur l'une des nombreuses patrouilles de police déployées sur les routes à l'occasion du réveillon de la Saint Sylvestre.

Sommé de s'arrêter pour se soumettre à un contrôle, il alors remonté à vive allure la rue de Dole, pour ensuite terminer sa course contre une voiture en stationnement, et finalement refuser en garde à vue de se soumettre aux dépistages d'alcoolémie et de stupéfiants.

Jugé ce lundi en comparution immédiate, il s'est vu infliger 2 mois de prison ferme plus 6 autres avec sursis.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?