Les auteurs des fusillades de Montbéliard interpellés

Neuf personnes ont été placées en garde à vue hier à Montbéliard. Elles sont suspectées d\'avoir participé à quatre fusillades en avril et mai dernier, sur fond de trafic de drogue.

Le 15 avril, une épicerie de Montbéliard avait été la cible de coups de feu. Le lendemain soir, des tirs d\'armes de guerre avaient été échangés près d\'un centre commercial. Le 6 mai, c\'est un détenu en semi-liberté qui avait été blessé aux jambes devant la prison montbéliardaise. Le soir même un autre homme avait été pris pour cible, mais sans être blessé.
Les mêmes balles ont été retrouvées sur les lieux de ces quatre fusillades. Il pourrait s\'agir de règlements de comptes entre deux bandes rivales, sur fond de trafic de stupéfiants.

Après quelques semaines d\'enquête, 200 policiers et gendarmes, épaulés par des unités du GIGN et du GIPN, se sont déployés hier dans le quartier de la Petite Hollande et dans la banlieue de Montbéliard. Neuf hommes âgés de 20 à 30 ans ont été interpellés. Ils sont tous connus pour des faits de délinquance, de trafic de drogue ou de détention d\'arme.
Ces hommes sont soupçonnés de tentatives de meurtre avec préméditation et en bande organisée, de détention d\'armes de première et quatrième catégorie ainsi que violences avec armes.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?