Les braqueurs du Super U de Frasne écroués

Le jeune couple qui avait dérobé 15 000 € au Super U de Frasne dimanche matin a été mis en examen et écroué, après avoir avoué uen dizaine de hold-up.

Dimanche matin les employés du Super U de Frasne, dans le Haut-Doubs, ont été menacés avec une arme et séquestrés par un braqueur, qui est reparti avec les 15 000 euros que contenait le coffre. Une des employées a toutefois pu s'échapper, et a réussi à relever une partie du numéro d'immatriculation de la voiture dans laquelle se trouvait une complice.

Grâce à ce témoignage, les deux individus ont pu être arrêtés l'après-midi même, alors qu'ils regagnaient la Suisse. Il s'agit d'un jeune homme de 22 ans et de sa compagne.
Mis en garde à vue, les jeunes gens n'ont fait aucune difficulté pour avouer le braquage de Frasne, mais également une dizaine d'autres holp-up, principalement dans la région de Pontarlier et en Ile-de-France.
Les victimes, qui avaient parfois aperçu la peau foncée de l'homme, avaient surnommé celui-ci "le braqueur antillais".

Le jeune homme a expliqué qu'il avait commis tout ces braquages "afin de rembourser" une dette de stupéfiants s'élevant à 50 000€.
Apparemment inconscient de la portée de ses actes, il a déclaré "On ne va pas en prison pour ça!".

Et pourtant si... Le "braqueur antillais" a été placé hier soir en détention provisoire pour "extorsion avec arme", dans l'attente de son jugement.
Sa compagne et complice a elle aussi été incarcérée. Elle est accusée de "complicité d'extorsion avec arme".

Sources : France 3, Le Progrès

Laure Godey
Publié le mercredi 16 juin 2010 à 11h36

Confirmez-vous la suppression ?