Les castors s\'installent dans le Jura

Discrètement et sans avoir été invitées, une quinzaine de familles de castors ont emménagé dans le Jura ces dernières années. Soit une centaine d\'individus au total.
Comparé aux milliers de castors de la Loire, ce n\'est pas grand chose. La réapparition des castors dans le Jura est pourtant une très bonne nouvelle selon Cyril Meunier, le spécialiste du castor dans ce département. Car ceux-ci viennent de leur propre gré, sans attendre que les hommes décident de leur réintroduction.

Les castors ne découvrent pas tout à fait les berges jurassiennes. Ils s\'y étaient déjà installés il y a quelques siècles, avant de totalement disparaître des rivières françaises au début du XXème siècle.
La faute à qui? A l\'homme naturellement, qui chassait le castor pour sa viande et sa fourrure.
Réintroduit en France dans les années 1970, les petits mammifères n\'auront mis qu\'une trentaine d\'années à retrouver le chemin du Suran (rivière jurassienne) et des vallées du Doubs et de la Loue.

Ce retour ne fait pourtant pas que des heureux. Les castors sont en effet réputés pour faire de gros dégâts dans les plantations. Et en effet, ces \"petits\" animaux pouvant atteindre les 25 kg raffolent des peupliers et des arbres fruitiers. Mais s\'ils rongent les troncs, c\'est par nécessité : les castors se nourrissent des feuilles et de l\'écorce tendre des petites branches, qu\'ils ne peuvent atteindre qu\'en faisant chuter l\'arbre.
La présence de castors dans les rivières a aussi ses avantages, comme tient à le rappeler Cyril Meunier : ils participent en effet à l\'entretien des berges.
Rappelons également que les castors n\'aiment pas le poisson. Voilà qui devrait rassurer les pêcheurs les moins partageurs!

N\'ayant pas de prédateur, les castors semblent bien partis pour s\'installer à long terme dans le Jura. Les apercevoir reste toutefois extrêmement difficile. Plutôt timides, ces animaux ne se montrent en effet qu\'à la tombée de la nuit et évitent la proximité avec l\'homme. Sans doute les castors gardent-ils de mauvais souvenirs de leurs relations avec nos ancêtres...

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?