Les correspondants de nuit sont arrivés !

Ça y est, les correspondants de nuit sont arrivés à Besançon. Ils sont dix-huit (huit sur le terrain chaque soir), et sont désormais chargés, chaque soir de 20h à 1h30 du matin, d\'assurer des veilles sur certains quartiers (Planoise, Grette-408, Battant-Madeleine, Orchamps, Palente, Clairs-Soleils, Montrapon-Bouloie), d\'y assurer un rôle de médiateurs et d\'alerter les forces de l\'ordre au besoin.
(...)
Afin de veiller à la tranquillité des quartiers, la Ville a donc choisi l\'option du dialogue, car comme l\'explique Denis Baud, les correspondants de nuit n\'ont rien à voir avec des policiers : \"Ils ne sont pas assermentés : leur seul arme, c\'est le dialogue, qui n\'est pas forcément le métier de la police\". .
(...)
A ce jour, l\'efficacité de ce dispositif en vigueur ailleurs fait débat. C\'est pourquoi la Ville a décidé d\'expérimenter les correspondants de nuit durant trois ans, et d\'évaluer leur efficacité chaque année.

Téléphone : 0810 600 116 (prix d’une communication locale).
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?