Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
13
Besancon
Jeu
20
Ven
19
Sam
19
Dim
25
CPAM
 
Toute l'actualité
 Les débats autour du tramway de Besançon retransmis en direct
Envoyer à un ami par email

Après plusieurs mois de discussions, le projet de tramway du Grand Besançon sera débattu et soumis au vote ce soir.
Exceptionnellement, le conseil municipal sera retransmis en direct sur internet, afin que tous puissent suivre les débats autour de ces travaux si controversés.

La position du maire

La semaine dernière, le dossier complet de ce projet avait été présenté à la presse par Jean-Louis Fousseret. Le maire de Besançon y expliquait notamment les raisons pour lesquelles il souhaite construire un tramway :
" Notre offre de transports en commun doit à présent franchir un nouveau cap afin de garder une longueur d’avance. La ligne de tram entièrement électrifiée reliera les principaux secteurs d’habitation, et permettra, dès sa mise en service, d’effectuer plus de 43 000 voyages par jour. C’est le sens de l’histoire et du développement du Grand Besançon.
La construction de la première ligne de tramway de la capitale comtoise offre ainsi l’opportunité : de créer un nouveau réseau de transports en commun performant, en articulant le tram, le réseau de bus, les trains, les parcs-relais de repenser les déplacements dans l’agglomération, de donner de l’oxygène à notre territoire.
Bref, d’offrir un nouveau visage à notre capitale régionale, tout en l’embellissant ! "


Les arguments des opposants

Les élus Verts et Alternatifs avaient répondu à ce communiqué en demandant à ce qu'un tracé par la Boucle soit étudié. Selon eux, le passage par le centre-ville serait plus efficace et plus adapté aux besoins des usagers. Les travaux seraient en outre moins coûteux.
Sans compter que si le tramway traverse le centre-ville, les platanes classés du quai Veil-Picard ne seront pas abattus...

Les délégués communautaires du PCF sont quand à eux contre l'idée même de construire un tramway à Besançon. Ils estiment que ce projet "ne répond pas aux besoins d'une ville universitaire" et sont persuadés qu'un bus à haut niveau de service (BHNV) aurait suffit.
Les communistes voteront donc ce soir contre le projet du tramway.

Pour suivre les débats autour du tramway, connectez-vous au site du Grand Besançon ( www.grandbesancon.fr ) à partir de 17h (le sujet du tramway ne devrait toutefois pas être abordé avant 18h30).

R. Hingray
actualités Besançon Publié le mercredi 30 juin 2010 à 08h00
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de gerard25
“Je reste inquiet pour ce projet. Pour des raisons différentes.
Financement : quoi qu'il en soit dit, le coût serait très élevé et dépasserait le prévisionnel. Nous avançons vers une époque troublée : il n'est pas certain que l'assiette fiscale sera maintenue suite à la baisse de ressources de la population.
L'efficience : l'économie budgétaire se réaliserait au détriment de la qualité de la motricité un moteur au lieu de deux. Une panne moteur immobilise totalement la rame avec tous les inconvénients : paralysie du trafic. De plus, le manque de force motrice ferait des trams lents dans les montées. Très perceptible en cas de charge passagers importante.
La mauvaise foi municipale :
- L'installation des arrêts bus en pleine voie qui paralyse la circulation et nourrit des arguments pénibles quant à "l'engluement" des bus et la difficulté de circulation. En effet les autos sont obligées d'attendre derrière les bus. Ceci crée des bouchons.
- un axe de circulation réservé pour un usage bus le long des 408 jusqu'à Planoise. Pourquoi plutôt que de le laisser en jachère ne pas l'aménager en axe de circulation pour les bus ? Ce serait, disons, honnête de l'aménager.
- l'omission délibérée et totale du danger que représentent les rails pour les vélos. Les accidents sont graves voire mortels. C'était aussi une des raisons dans les années 50 pour laquelle le tram avait été abandonné.
- Il y aurait un seul axe de circulation, à double sens, le plus souvent, mais un seul axe quand même. Quel serait les conséquences pour la circulation si cet axe, parfois étroit dans le trajet centre ville, était obstrué ?
Economique : le tram est un engagement de trente ans, pour son amortissement et sa gestion. La gestion serait confiée durant 30 ans à la même société. A vous de voir les conséquences.
L'automobile connaît une évolution importante. Il est idiot de projeter les futures automobiles de 2020 au modèle de 2010. Ceci pour plusieurs raisons. La propulsion électrique grâce à l'accroissement élevée de l'autonomie des batteries. Ensuite, l'assistance à la conduite et à la gestion de l'énergie. Le conducteur aura un rôle minime dans la conduite proprement dit du véhicule qui gérera lui-même sa vitesse, son énergie, son parcours, les obstacles, (délai de réaction très bref : argument sécuritaire imparable) et son garage. Le véhicule ne restera pas scotché sur des lieux très fréquentés lorsque son propriétaire le quittera : il ira sur un parking de délestage, tout seul. Ces services sont en cours d'étude (Toyota au Japon,GM et Ford aux USA, sans compter sur la start up Telsa). Ils seront opérationnels avant 10-12 ans. Cela nécessitera une infrastructure routière discrète (bornes) qui pourra facilement se substituer à l'inesthétique signalisation routière optique.
Bon sens : le centre ville est étroit. Les services de livraison, de voirie et de travaux jonglent et pataugent. Vous voulez installer un tram traversant une zone exiguë ? Que fait-on des : ambulance, service à la personne, voirie, travaux, police et pompiers ?
Des trams de livraison ? Des trams de voirie ?

Si d'autres villes plus grandes et plus adaptées à une circulation ferrées urbaine adoptent le tram, c'est leur affaire. Il n'est pas nécessaire d'agir comme les autres et sage d'agir en fonction des besoins et des outils adaptés.

La population bisontine à d'autres pôles d'attraction que le centre ville. Il serait peut-être plus judicieux de poursuivre leur aménagement ? Avec des locaux fonctionnels pour l'ensemble des services administratifs locaux, régionaux ? Des locaux FONCTIONNELS et qui ne soient pas des gouffres ENERGETIQUES. Non ?”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 30 juin 2010 à 15h52
Réaction de gedeon25
“excellente analyse dont la municipalité n'a que foutre, puisque cela lui a déjà été dit pas l'opposition et que Fousseret à botté en touche avec une démagogie gauchiste et une mauvaise foi sans borne...

en tout cas une chose est sure, côté impôt, ca va saigner, car ce que la municipalité ne voit pas venir quand elle dit que le tramway sera "auto financer" grâce à la taxe transport des entreprises, c'est que ces entreprises misent à contribution sont prête à se tirer... et elles auront raison.

par contre, pour le projet, nul doute qu'il sera adopté, puisque les maires des agglomérations du grand Besançon seront appelés au vote, et que ces mêmes maires ont acceptés de rejoindre l'agglo contre des postes bidons de président de la commission machin ou de la commission trucs... bref, tu adhères au grand Besançon, tes administrés vont se prendre une baffe fiscale et toi pour te récompenser on te donne un titre pompeux et l'indemnité qui va avec... une fois encore la machine à élections fonctionne car ces chers maires de l'agglo ne vont pas mordre la main qui les nourrit, la boucle est bouclée, et nos bourses devront se délier c'est une évidence économique que seul M. Fousseret et ses sympathisants ne voient pas.

Hier soir encore, sur France3, micro trottoir au journal régional de 19h, mis à part une étudiante qui disait : "oui, pourquoi pas..." les autres se sont tous prononcés défavorablement... mais ce n'est pas grave, M. Fousseret a dit... ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 30 juin 2010 à 19h37
Réaction de gedeon25
“19h40, M. Fousseret envoie un sms et grignotte...”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 30 juin 2010 à 19h40
Réaction de DANIELGYP
“On est libre, en démocratie, d'écrire ce qu'on veut, même si les arguments ne sont pas fpndés.

Mon foyer (2 personnes, 3 véhicules, 2 cartes de bus, 1 carte Vélocité, 1 vélo) est devenu réaliste et raisonable (depuis 20 ans!) quand à l'utilisation de differends transports en ville.

Je l'ai déjà dit, les plus 'anti-tram' sont des personnes qui n'utilisent pas ou rarement les transports en commun.

Eh, bien, continuez...

Un exemple. Lausanne (taille de Besançon). 2 lignes de tram, un métro.

Sans commentaire.


actualités BesançonEnvoyée le mercredi 30 juin 2010 à 22h09
Réponse de crys
“Si je vais travailler en bus je mets 45 mns,en voiture 15 mns maxi,pour moi le choix est vite fait.
Je préfère passer 30 mns de plus avec les miens que dans les transports en commun,pas vous?
Dommage pour votre famille!!”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 1 juillet 2010 à 15h24
Réaction de gedeon25
“ouais, je n'utilise pas les transports en commun... d'ailleurs ca a été bien dit ce soir lors de la réunion, seul 13% des transports journaliers se font en transport en commun... donc je ne suis pas le seul, et je ne changerai pas...

c'est dit :D

mais rassurez-vous, le projet passera...

et pour Lausanne, de la taille de Besançon: OUI, mais peu de fonctionnaire, beaucoup d'argent et des industries privées qui rapportent beaucoup d'argent, nous ici quand une boite gagne de l'argent, on la ponctionne jusqu'à ce qu'elle parte plus loin...”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 30 juin 2010 à 22h41
Réaction de gedeon25
“et pour info, en Suisse, on a pas construit un tramway, on a jamais détruit le premier, nuance... nous on a construit, démoli et on reconstruit... donc le cout cher Daniel, le cout !!!!!”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 30 juin 2010 à 22h42
Réaction de gerard25
“La messe est dite depuis hier soir. Le tram vient à Besançon. Je suis foncièrement inquiet. En effet l'endettement de la France est considérable et voici qu'on en remet une couche. C'est un curieux cadeau que l'on donne à notre avenir.
Je pourrais entrer dans les détails de l'accroissement d'un endettement dont les conséquences se font de plus en plus jour.
Pourtant,
La première règle d'un endettement est de s'assurer de la rentabilité des capitaux investis. Oublier cela, pour une entreprise est une erreur qui peut lui être fatale. Ici, en France, quand il s'agit des services publics, ses objections sont oubliées car ce sont les contribuables qui paieront. Relisez François de Closet...
Irresponsabilité, inconséquence. Même si un projet de cette ampleur séduira les foules, cela ne durera qu'un temps. Ce qui est nouveau est tout beau et quand on connaît la durée d'attrait des nouveaux jouets...
Le choix est la brillante démonstration d'une absence de vue à court et moyen terme (10 à 15 ans), un besoin panurgique de commettre les mêmes aneries que d'autres en affirmant qu'il s'agit de novation. Panurge, c'était à quelle époque ? Esope ?
dans le débat qui a eu lieu au sujet de ce tram :
-aucune allusion sur les risques d'accidents causés par des rails sur des voies empruntées par des deux roues,
- aucune allusion sur les conséquences d'une immobilisation d'une rame sur une voie.
- aucune allusion sur les coûts d'entretien annuels du matériel. Coût qui s'accroitront avec le temps. Il semblerait officieusement que ses coûts correspondront peu ou prou aux recettes.
- dans 20 ans les conditions de circulation auront changé : les autos seront différentes (électriques avec assistance la conduite) et les centres d'intérêt des habitants aussi. Chateaufarine et Valentin pour ne parler que de ses deux pôles.

Et quand une personne dit Besançon novation il me semble qu'il s'agisse d'abus de langage.

La vrai novation est d'ouvrir des voies qui seront exemplaires pour d'autres. Il y avait là une superbe opportunité.

Une structure lourde et figée sur 30 ans n'est pas adaptée à des besoins d'adaptations rapides
Durant la seconde guerre mondiale les croiseurs ont été coulés par des avions.

Je défie les partisans du tram de démontrer qu'il sera plus économique, (donc rentable), et plus utile que des services de bus rénovés, modernisés.

actualités BesançonEnvoyée le vendredi 2 juillet 2010 à 00h38
Réponse de Mariedudoubs
“Oui vous avez raison gerard25. Malheureusement la messe dite et bien dite... Il ne nous reste plus qu'à faire nos cartons et déménager.... hors communauté d'agglomération du grand Besançon évidemment ”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 2 juillet 2010 à 07h28
Réaction de gedeon25
“En tous cas les amis de M. le Maire, tous Maires cooptés a la cagb a des présidences diverses pour les remercier de leur fidélité et allégeance  avaient tous des avis élogieux a l'égard du tramway... Et ils étaient tous pour, bien que Maires d'agglo et de villages ou le tramway ne passera pas...

La machine électorale socialiste est parfaitement rodée, et le vote était déjà connu... En tous cas on a déjà vu des communes en situation très parieuse, et ce qui est sur c'est que Besançon avec ses travaux pharaoniques va se retrouver dans une position fragile qui limitera tout autre investissement pour longtemps 
Ce qui est également sur a la vue du débat, c'est que les bisontins s'en foutent tels des assistes qu'on en a fait, et que ce projet est + le bb de M. Le maire  qu'un vrai projet pour la ville, car 240M€ pour passer de 13% des trajets journaliers en commun a 17 voir 18 c'est une gabegie sans nom... Et aucune réponse n'a été donnée sur :
- les aménagements pour les gens qui viennent du plateau par la cote de morre, déjà aujourd'hui c'est un bordel sans nom mais une fois l'avenue fontaine argent monopolisée pour le tram, bonjour les bouchons!!!!
- 14km de fils électrique en l'air, très joli sur les quais!!!! Et les dessins présentes montrent un réseau électrique tout fin : illusion pour sous estimer l'impact visuel, un catenair fait plusieurs centimètre de diamètre, allez voir dans une gare et vous comprendrez...
- le trace des quais et l'embaleconnage??? Juste sur la berge opposée le quai s'effondre!!! Et on a aucune solution depuis 5 ans!!! Le quai extérieur est il plus résistant??? NON !!!!
- un tramway a Besançon qui n'est pas construit par Alstom!??? Une honte pour la capitale régionale et une nouvelle preuve que l'équipe du Maire avec ce dernier n'en ont que faire de l'industrie régionale, ce qui est confirme de nouveau puisque le projet comme le trace se font totalement a l'opposé des considérations du président de la CCI!!!!! 

Ah si la presse nationale et le canard enchainne s'enmelaient et mettaient le nez dans le projet et son budget a rallonges annoncées...”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 2 juillet 2010 à 09h13
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr