Besançon : Les Gunners de Saint-Ferjeux

S\'il est logique d\'attendre d\'une rencontre de football qu\'elle soit spectaculaire, plus curieusement, il n\'y a pas que sur le terrain du stade de Rosemont que les rafales de tirs à coups de baballe auront été à signaler, ce dimanche à Besançon.

Aux environs de 13h40, peu avant que ne débute le très beau match entre l\'ASC Planoise-Saint-Ferjeux et les Haut-Saônois de Quatre-Rivière (3-3 score final), la voiture d\'un supporter bisontin, stationnée sur le parking, a en effet elle aussi fait l\'objet de plusieurs shoots… ou plutôt de shots, vu qu\'il s\'agissait là de décharges d\'arme à feu, de type kalachnikov.

Pour quel résultat final ? 6 tirs dont 3 cadrés dans la carrosserie, mais aucun but… si, comme on peut le penser, celui recherché par le ou les truands (embusqué(s) dans une voiture sombre repartie aussi vite) était de régler son compte à cet homme, qui, pour sa part, a soutenu « ne pas du tout comprendre pourquoi » son véhicule avait été pris pour cible.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?