Pontarlier : Les ivrognes se suivent et se ressemblent

A Pontarlier, les contrôles d'alcoolémie ont une curieuse tendance à mal tourner ces derniers temps. Après être tombés nez à tibia avec une quinquagénaire peu coopérative le week-end passé, les policiers de la capitale du Haut-Doubs ont de nouveau été confrontés mardi soir à un automobiliste aussi bien imbibé que mal embouché.

Cet homme de 39 ans, qui venait de tamponner une voiture en stationnement, aura en effet lui aussi tenté d'échapper violemment au verdict de l'éthylomètre. La seule différence ayant alors été son choix d'épargner les agents… pour fracasser plus volontiers l'appareil de mesure tant redouté.

Pour le reste, c'est de pareille manière qu'il aura terminé sa soirée en garde à vue, avec en prime la promesse d'une convocation devant la justice, sur reconnaissance préalable de sa culpabilité.

.
Publié le jeudi 27 février 2014 à 14h28

Confirmez-vous la suppression ?