Les nouvelles règles de sécurité menacent les Eurockéennes de Belfort

Alors que le festival doit débuter demain, Les Eurockéennes de Belfort font face à un problème de taille : la circulaire Collomb de mai 2018 qui demande aux organisateurs d'évènements de rembourser des services d'ordre.

En clair, les organisateurs de festivals comme celui des « Eurocks » doivent maintenant payer bien plus cher pour assurer la sécurité des festivaliers.

Car, si l'État doit déployer des forces de l'ordre pour assurer la sécurité, les organisateurs doivent rembourser ces coûts !

Ainsi, d'après le site Alsace.fr, les dépenses de sécurité pour le festival rock de Belfort seraient passées de 30 000€ l'année dernière à 254 000 € pour cette édition 2018.

Une addition imprévue qui plombe les comptes du festival.

Les organisateurs des Eurockéennes sont donc en discussion avec le préfet pour tenter de trouver une solution intermédiaire.

Ainsi, la note pourrait être allégée cette année puisque le festival n'a bien évidemment pas pu ternir compte de cette nouvelle circulaire dans son budget.

Mais, pour les années à venir, cela va poser de nombreux problèmes. Le plus important est celui du coût. Est-ce que le festival va augmenter le prix des billets ou est-ce que la programmation sera plus modeste ?

En attendant, les festivaliers peuvent déjà se rendre sur le site des Eurockéennes 2018 pour une édition qui s'annonce grandiose avec Queens of the stone age, Prophets of rage, Texas ou encore Alice in chains.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?