Besançon (25) : L’esplanade des droits de l’Homme renommée esplanade des droits des femmes

Hier, la journée de la femme a été accompagnée par son lot de manifestations en tout genre.

Parmi celles-ci, un groupe de militantes féministes s'est rassemblé sur l'esplanade des Droits de l'Homme, à Besançon pour s'exprimer.

Pour mettre en lumière le sexisme et les inégalités qui touchent les femmes, le groupe a symboliquement décidé de rebaptiser l'esplanade des droits de l'Homme en esplanade des droits des femmes.

Mais, est-ce le bon message à envoyer ?

Car effacer le symbole de la déclaration des droits de l'homme, et dans sa version la plus connue de 1789, des citoyens, n'est-ce pas aussi oublier un peu tôt l'article 2 qui garantit les droits naturels et imprescriptibles, à savoir la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression ? Ce même droit qui permet aux femmes de se révolter et de manifester aujourd\'hui.

D'autres rues ont aussi été renommées et une rue du clitoris est même apparue durant quelques heures.

Force est de constater que ce combat des femmes est encore long à mener et que la recherche de symboles forts prendra du temps pour permettre l'éveil des consciences et aboutir à une réelle égalité homme-femme.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?