Besançon : Limitation d'ivresse (MàJ)

Après avoir envoyé jeudi soir dernier une quarantaine de CRS au centre-ville pour encadrer en cette rentrée universitaire la première soirée étudiante de l'année, la ville de Besançon soumettra le 16 octobre prochain aux bars et épiceries de nuit une « charte de la vie nocturne ».

Son objectif ? Lutter contre les troubles à l'ordre public en engageant les commerçants signataires à ne plus vendre de boissons alcoolisées après une certaine heure (qui pourrait être fixée à 22h pour les épiceries au lieu d'1h du matin actuellement), sous peine de sanctions. Pour quel avantage en contrepartie ? Profiter d'une « dérogation horaire » leur permettant de fermer plus tard que les non-adhérents.

Une mesure dont on attend donc de juger la pertinence, alors que mardi soir deux individus en état d'ébriété ont respectivement brisé la vitre du poste de pilotage d'un tram et agressé verbalement puis physiquement une passante qui promenait son chien.

Mise à jour 20h43 : Après exploitation de la vidéosurveillance, il a été déterminé que le premier de ces messieurs s'est en fait emplafonné de manière accidentelle la vitre du tram, suite à un freinage un peu rude. Ce dont il n'avait apparemment lui-même pas eu conscience sur le coup, en affirmant l'avoir cassée délibérément !

.
Publié le jeudi 18 septembre 2014 à 10h41

Confirmez-vous la suppression ?