Chalezeule (25) : L’instituteur mis hors de cause

Pour avoir prétendument secoué plus que de raison un élève de 8 ans qui en avait ensuite fait le rapport détaillé à son papa chéri, l'instituteur d'une école de Chalezeule s'attirait en février dernier les foudres de parents d'élèves, horrifiés à l'idée que l'on puisse toucher ne serait-ce qu'à un cheveu de leurs petits anges.

Agé de 59 ans et de nature autoritaire, il est vrai que l'intéressé avait justement la réputation d'un peu trop tirer sur les tignasses quand tout ne filait pas droit. Des on dit qui avaient déjà alerté la directrice de l'établissement et qui finalement aboutissaient à un dépôt de plainte puis à la mise à pied de l'enseignant suite à l'ouverture d'une enquête.

Arrivée récemment à terme, celle-ci a prouvé « n'a pas démontré de violences caractéristiques de la part de l'instituteur, ni aucune autre infraction de quelque nature que ce soit ». Simplement en difficulté face aux éléments les moins disciplinés de sa classe de CE1, le professeur aurait donc tout juste employé des méthodes "éducatives" mal comprises de ses élèves.

En somme, pas de quoi fouetter un môme ni engager la responsabilité pénale du maître qui a pu faire sa rentrée… non sans demander sa mutation dans une autre école des environs de Besançon.

C.R
Publié le mardi 17 septembre 2013 à 14h19

Confirmez-vous la suppression ?